Thèse de Thibaut GELLE

Caractérisation du Trouble de l’Usage de l’Alcool : Approche transculturelle bio-psycho-sociale en France, au Bénin et au Togo (ALCOTRANS)

Contexte: Les troubles mentaux et les troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives, dont l’alcool, font partie des principales causes d’années vécues avec une incapacité dans le monde. Les troubles de l’usage de l’alcool (TUA) sont encore sous diagnostiqués, et peuvent être associés à des co-morbidités psychiatriques, dont la plus importante est la dépression. Elles sont partout peu investiguées, et donc peu considérées dans les prises en charge, ce qui augmente le coût de la maladie, aggrave son pronostic, et facilite la survenue des co-morbidités. L’interaction des individus malades avec leur environnement se caractérise par les représentations personnelles sur celle-ci, qui sont influencées par l’environnement social et culturel. Ainsi, les ressorts de ces représentations doivent être connus pour comprendre les interactions des sujets avec l’environnement social et les systèmes de soin.

De plus, les déterminants biologiques du TUA, ainsi que sa principale co-morbidité, la dépression, sont encore mal compris. D’un point de vue plus neurophysiologique, les déterminants biologiques du TUA, communs à ceux de la dépression également, incluent un fond inflammatoire chronique, une perturbation de la plasticité cérébrale, doublée d’altérations cellulaires à différents niveaux. Les indicateurs moléculaires périphériques (sériques) témoins d’altération neuronales (S100 beta, Neuron Specific Enolase) ne sont pas ou peu connus ; les indicateurs sériques de plasticité ou mort neuronale (BDNF) sont peu compris dans le TUA, et mal connus en cas de co-morbidités.

Comparativement à la France, il existe très peu de données en population générale en Afrique subsaharienne sur les caractéristiques épidémiologiques des sujets présentant un TUA (genre, âge, milieu social…) et les déterminants qui y sont associés. Le profil sensoriel n’est pas bien connu dans le monde, très peu en psychiatrie, pas du tout en addictologie, et totalement inconnu dans les populations d’Afrique subsaharienne. Les valeurs des taux de marqueurs d’altération neuronale ( S100 beta, NSE et BDNF) sont totalement inconnues selon l’environnement de vie, et aucune étude n’a été menée en Afrique concernant ces indicateurs biologiques.

Cette thèse vise donc à identifier les caractéristiques de sujets présentant un TUA en France, et dans deux pays d’Afrique subsaharienne (le Bénin et le Togo), grâce à une approche établissant des profils socio-démographiques et cliniques, sensoriels, et biologiques.

Objectifs: L’objectif général de cette thèse sera d’identifier des profils qui permettront de proposer un indicateur composite à valeur diagnostique du TUA en France, au Bénin et au Togo.

Objectifs spécifiques: Afin d’atteindre l’objectif général, nous allons :

  • Décrire le profil épidémiologique (sociodémographique et clinique : craving co-morbidités psychiatriques) des personnes souffrant de TUA;
  • Décrire le profil biologique (indicateurs biologiques de plasticité et d’altération neuronale BDNF, NSE, S100 beta) des personnes souffrant de TUA;
  • Décrire le profil psycho-sensoriel et social (profil sensoriel) des personnes souffrant de TUA.
  • Méthode: Pour répondre à ces objectifs, seront menées :

    1. Une étude en population générale au Togo et Bénin pour identifier des cas TUA et décrire les caractéristiques du trouble (co-morbidités psychiatriques, craving, intensité dépressive, capacités cognitives), et pour évaluer le profil sensoriel, et les indicateurs biologiques (S100 beta, NSE, BDNF) chez les sujets TUA identifiés. (NB : les données en France étant disponibles).
    2. Une étude chez les sujets TUA en milieu hospitalier dans les trois pays pour comparaison des pays entre eux, avec les mêmes évaluations. Les données de références n’étant pas disponibles au Bénin et au Togo, des données en population générale seront également recueillies afin de pouvoir les définir, notamment pour les profils sensoriels et les indicateurs biologiques.

    Retombées attendues: Les résultats attendus consistent en :

    – Données de prévalence du TUA et de ses comorbidités psychiatriques au Togo et Bénin.

    – Dans les trois pays :

  • Identification de profils sensoriels spécifiques au TUA, en fonction du pays.
  • Détermination de taux sériques de BDNF, S100 beta et NSE des sujets TUA en comparaison avec la population générale au Togo et Bénin, et en comparaison avec des données obtenues dans nos études propres en France.
  • Lien des indicateurs biologiques avec le TUA et ses co-morbidités potentielles.
  • Lien des indicateurs biologiques avec les profils sensoriels.
  • Lien des comorbidités et caractéristiques des troubles (échelles psychométriques) avec les profils sensoriels.
  • ——————————————————————————————————————————————– Mots clés : Trouble de l’Usage de l’Alcool, Afrique, France, Indicateurs biologiques, Profils sensoriels

    [Septembre 2020 – Spetembre 2023]

    ——————————————————————-

    Thibaut GELLE

    Doctorant
    thibaut.gelle@unilim.fr

    ——————————————————————-

    Sous la direction de

    Philippe NUBUKPO

    Directeur de thèse
    PU PH – U1094

    Murielle GIRARD

    Co-direction
    Ingénieur de Recherche – U1094

    ——————————————————————-

    Articles Colloques Posters

    ——————————————————————-

    --
    © UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21