Thèse de Banfantini Pikabe LARE

Prise en charge du diabète et impact sur les neuropathies périphériques au Togo

Une population vieillissante signifie que les maladies chroniques, comme le diabète, deviennent de plus en plus rĂ©pandues et que la demande de soins augmente (Alessandra B. et al., 2014). On estime que l’Afrique subsaharienne compte 15,9 millions d’adultes atteints de DT2 et des coĂ»ts de santĂ© associĂ©s de 3,3 milliards USD. D’ici 2045, ce nombre devrait augmenter de 162,5% et les coĂ»ts passeront Ă  6 milliards USD (FID 2017). En outre, les pays d’Afrique subsaharienne sont confrontĂ©s Ă  plusieurs dĂ©fis pour faire face Ă  ce fardeau croissant, notamment les ressources limitĂ©es en matière de santĂ© et de soins sociaux (Gill GV. Et al., 2009). Le Togo pays subsaharien n’est pas Ă©pargnĂ©.

Au Togo, le diabète est en pleine expansion, du fait du changement de mode de vie de la population. D’après les rĂ©sultats des enquĂŞtes rĂ©alisĂ©es par le Ministère de la SantĂ© en 2010 et en 2012, la prĂ©valence du diabète est de 2,6% au sein de la population âgĂ©e de 15-64 ans. Le continent africain compte la proportion la plus importante de personnes atteintes de diabète non diagnostiquĂ© (69%), ce qui entraĂ®ne une prĂ©valence Ă©levĂ©e de complications liĂ©es au diabète (Sobngwi E. et al., 2011). En effet, le diabète est fortement associĂ© Ă  des complications micro vasculaires et macro vasculaires telles que la rĂ©tinopathie, la neuropathie et les maladies cardiovasculaire (Alqurash A. et al., 2011). La neuropathie pĂ©riphĂ©rique est la plus rĂ©pandue des complications chez les patients diabĂ©tiques (Ahmad et al., 2017). Au vue de ces chiffres alarmants du diabète, sa prise en charge impose des efforts tant au niveau du soignant que du malade.

La prise en charge diabète implique trois aspects : le diagnostic, le traitement et le suivi (Van den Arend, I.J.M. et al., 2000). Ce dernier aspect, suivi rassemble l’adhérence thérapeutique, l’itinéraire thérapeutique et l’iatrogénie. La réussite de cette prise en charge nécessite de se focaliser d’une part sur le diagnostic des complications et d’autre part sur le traitement et le suivi. Abordant du diagnostic, une nouvelle technologie de diagnostic des complications du diabète est mise en place. Il s’agit du Sudoscan, une nouvelle technique non invasive qui explore les neuropathies périphériques. Une revue de la littérature scientifique témoigne de l’absence d’études sur la mise en place des valeurs normales de cette nouvelle technologie chez les populations noires africaines. Toutefois, ces valeurs de références ont été étudiées dans certaines populations notamment caucasienne, afro-américaine, asiatique(Vinik et al., 2016). Pour cette raison, l’objectif général de cette thèse est d’améliorer la prise en charge du diabète et des neuropathies périphériques au Togo. Pour atteindre cet objectif, ce travail sera subdivisé en six études.

Cette recherche qui s’articulera en six parties nous permettra dans un premier temps de définir les valeurs normales du Sudoscan® dans la population togolaise en vue de diagnostiquer la neuropathie diabétique, complication qui évolue sans symptômes parfois chez le diabétique. Ensuite le screening nous conduira à l’amélioration du diagnostic du diabète et des neuropathies périphériques en milieu communautaire et hospitalier. Le suivi du patient, l’itinéraire thérapeutique du patient, l’adhésion thérapeutique, l’iatrogénie et l’origine des molécules prises par le patient diabétique seront abordés et tout ceci nous orientera vers une nouvelle forme de prise en charge du patient diabétique au Togo. Cette nouvelle vision dans la prise en charge contribuera à garantir une meilleure qualité de vie et un allongement de l’espérance de vie du diabétique au Togo.


Mots clés : Diabète, Neuropathies périphériques,Soduscan, Togo.

[Septembre 2020 – Septembre 2023]


Banfantini Pikabe LARE

Doctorant
banfantini_pikabe.lare@unilim.fr,


Sous la direction de :

Julien Magne

Directeur de la thèse
INHG, HDR

Jeremy JOST

Co-direction
MCUPH2

En co-tutelle avec :

Agnon BALOGOU

Directeur de la thèse
PU PH – UniversitĂ© de LomĂ©


Articles Colloques Posters


En co-tutelle avec

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21