@photo Serge Cannasse.

Didier Tabuteau est un spécialiste des questions de santé et sécurité sociale. Il est professeur associé à l’Université de Paris, cofondateur et membre de l’Institut Droit et santé-Inserm UMR-S 1145, et professeur affilié à l’Institut d’études politiques de Paris

Il est également rédacteur en chef de la revue Les tribunes de la santé (SEVE) et membre du comité de rédaction du Journal de Droit de la Santé et de l’Assurance Maladie (JDSAM). Il est ancien élève de l’Ecole Polytechnique et de l’ENA, docteur en droit et titulaire de l’habilitation à diriger des recherches (HDR).

Il a exercé, à plusieurs reprises, des fonctions de direction de cabinet ministériel et d’une agence de sécurité sanitaire entre 1988 et 2002. En 2000, il a été chargé de la préparation du projet de loi relatif aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Il a également été vice-président de la société Française de Santé Publique (2005-2011).

Il a publié une quarantaine d’ouvrages et plus d’une centaine d’articles portant sur les systèmes et les politiques sociales et sanitaires, la gouvernance et les processus de décision dans le système de santé, la santé publique, l’assurance-maladie, l’économie et le droit de la santé.

Didier Tabuteau a notamment publié ou coordonné des ouvrages universitaires parmi lesquels La sécurité sanitaire (Berger-Levrault, 1994-2002), Traité de santé publique (avec Gilles Brücker et François Bourdillon, Lavoisier, 2016), Droit de la santé (PUF, Thémis, 2020), Code européen de la santé (Editions de santé, 2009), Traité d’économie et de gestion de la santé (avec Pierre-Louis Bras et Gérard de Pouvourville, Presses de Sciences Po-Editions de santé, 2009) et trois Que-sais-je ? , La santé publique, avec Aquilino Morelle (PUF, 2017), Les assurances-maladie avec Pierre-Louis Bras (PUF, 2020) et Les droits des malades, avec Anne Laude (PUF, 2018). Il a également publié Démocratie sanitaire, les défis de la politique de santé (édition Odile Jacob, 2013).


Didier TABUTEAU is a specialist of health and social security issues.

He is an associate professor at Paris University, co-founder and member of the law and health institute (INSERM UMR-S 1145), affiliate Professor of Paris institute of political studies.

He is also the editor-in-chief of the journal « Les tribunes de la santé, SEVE » and a member of the Editorial Board of the « Journal de la Santé et de l’Assurance Maladie » (JDSAM).

Alumnus of Ecole Polytechnique and of ENA (French national school of Administration), Doctor of Law, he is qualified to direct research (HDR: Habilitation à Diriger des Recherches).

He served several times as ministerial cabinet director and he ran a health safety agency  between 1988 and 2002. In 2000, he was in charge of preparing the law regarding patients’ rights and the health care system quality. He was also the vice president of the « Société Française de Santé Publique » (2005-2011).

He published about forty books and more than a hundred articles about health and social systems and policies, governance and decision-making in the health care system, public health, health insurance, health economics and law.

Didier TABUTEAU notably published or coordinated academic books such as La sécurité sanitaire (Berger-Levrault, 1994-2002), Traité de santé publique (with Gilles Brücker et François Bourdillon, Lavoisier, 2016), Droit de la santé (PUF, Thémis, 2020),  Code européen de la santé (Editions de santé, 2009),  Traité d’économie et de gestion de la santé (with Pierre-Louis Bras et Gérard de Pouvourville, Presses de Sciences Po-Editions de santé, 2009) and three Que-sais-je ? , La santé publique  with Aquilino Morelle (PUF, 2017),  Les assurances-maladie  with Pierre-Louis Bras (PUF, 2020) and Les droits des malades, with Anne Laude (PUF, 2018). He also bublished Démocratie sanitaire, les défis de la politique de santé (édition Odile Jacob, 2013).


VIEILLISSEMENT ET ETAT-PROVIDENCE EN FRANCE

La démographie est l’un des facteurs cruciaux de l’organisation et de l’évolution de la protection sociale. Au-delà des politiques familiales, habituellement entendues comme visant l’enfance, et les systèmes de retraite, destinés à procurer des revenus aux générations les plus âgées, la protection sociale, et plus largement l’Etat-Providence, comportent de nombreux dispositifs essentiels pour favoriser et accompagner le vieillissement de la population.

La communication a pour objet d’identifier les principaux apports des politiques menées en ce domaine en France. De l’assurance-maladie à l’action sociale, du compte professionnel de prévention à l’allocation personnalisée d’autonomie, les mécanismes à l’œuvre sont divers et plus ou moins explicites.

Il s’agit également de s’interroger sur les enjeux financiers et sociaux des différentes composantes de la protection sociale concourant à la prévention ou à l’accompagnement du vieillissement. Enfin, cette analyse tente de replacer les évolutions en cours dans la perspective historique des transformations de l’État-providence.

Mots clés : protection sociale – sécurité sociale – action sociale – vieillissement – État-providence


POPULATION  AGEING AND WELFARE STATE IN FRANCE

The organisation and the evolution of social protection, demography is a crucial factor. Beyond family policies, usually intended for children, and pension systems, aimed at providing income to the elderly, social protection and more broadly the welfare state, include numerous essential devices to help and support an ageing population.

The paper aims at identifying the main contributions of the French policies which are lead in this field. From health insurance to social action, from the prevention professional account to personal autonomy allowances : the mechanisms in action are varied and more or less explicit.

The objective is also to consider the financial and social issues of the various components of social protection which contribute to prevent ageing problems. Finally, this study tries to place the current developments in the historical perspective of the transformations of the welfare state.

Key-words : social protection, social security, social action, ageing,Welfare State