Pôle Modèles animaux


 Le service des animaleries a en charge :

  • L’hébergement et la mise à disposition des animaux pour chacune des équipes,
  • La gestion du personnel animalier en tenant compte des impératifs de fonctionnement spécifiques de chaque site et des tâches qui peuvent varier en fonction du site et des travaux de recherche.
  • La mise à disposition des équipes de recherche du savoir-faire animalier et expérimental.
  • Les relations avec le comité d’éthique local (CREEAL).
  • La mise en place de la structure bien-être animal.

Cette structure a pour mission principale de conseiller tout expérimentateur sur le bien-être animal et sur la règle des 3R (Remplacer, Réduire, Raffiner) et de veiller au bien-être des animaux durant toute la durée de présence dans l’animalerie

Conformément au Décret français 2013-118 du 01/02/2013 relatif à la Protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, tout projet utilisant des animaux est soumis à une autorisation ministérielle après expertise par un comité éthique.

Ce comité a pour missions d’examiner les protocoles expérimentaux mis en œuvre par les chercheurs et d’émettre un avis d’un point de vue éthique. C’est le ministère qui donne ensuite l’autorisation du projet.

La législation souligne que les expérimentateurs sont personnellement et pénalement responsables de leurs actes en matière d’expérimentation animale et particulièrement de protection animale. Le responsable du protocole expérimental, le responsable de l’animalerie et le Président de l’Université le sont aussi.

3 animaleries équipées sur 2 sites

1.  animalerie Conventionnelle campus Santé

Agrément du ministère de l’agriculture B-87-085-05  

Facultés Médecine & Pharmacie, site Marcland

2.  animalerie Protégée campus Santé

Agrément du ministère de l’agriculture A-87-085-03

Facultés Médecine & Pharmacie, site Marcland

3.  animalerie Conventionnelle campus Sciences

Agrément du ministère de l’agriculture B-87-085-06

Faculté des Sciences et Techniques, site La Borie

Souris (1,2,3)

Rats (1,2)

Hébergement classique Conventionnel (1)
Hébergement Protégé en cages ventilées (2,3)
  1. pas de prérequis sanitaire pour les animaux
  2. facilité d’observation et de manipulation pour les expérimentateurs

Cage classique (1)

  1. optimise le maintien du statut sanitaire SOPF (exempt de germe pathogènes et opportunistes du rongeur)
  2. permet l’utilisation de modèles immunodéprimés (Nude, SCID, Ragnull…)
  3. reproductibilité des données expérimentales
  4. facilite l’échange avec des collaborateurs nationaux et internationaux

Cage ventilée (2,3)

Des locaux et des équipements spécifiques pour l’expérimentation

Services et équipements de BISCEm

Services et équipements accessibles via collaboration

Implication dans la formation

Formation continue des utilisateurs sur la règle des 3R

Cours en M2 Bio-Santé de l’Université de Limoges

Participation à la diffusion de la culture scientifique (Accueil de collégiens et lycéens)