Comme disait mon père / Ma mère ne disait rien


Texte de Jean Lambert-Wild

(Editions Les solitaires intempestifs)

Du 5 au dimanche 17 Décembre 2017 à 20h30/Dimanche 10 et 17 à 18h.

Théâtre de la Passerelle

En Coréalisation avec le Théâtre de l’Union-Centre Dramatique National du Limousin
Mise en scène Michel Bruzat,
Avec Nathalie Royer
Avec la complicité de la comédienne Nathalie Royer, le metteur en scène Michel Bruzat, directeur du Théâtre de la Passerelle, nous fait entendre la langue de Jean lamert-Wild telle un chant puisé aux confins de notre enfance et qui résonne tout au long de notre vie. Dans Comme disait mon père quelqu’un prend la parole et lance « comme disait mon père.. » : les phrases qu’il cite sont celles de son père, elles ne cessent alors de rouler les unes derrière les autres, comme dévalant la rampe des générations. Dans Ma mère ne disait rien, la voix du fils, face à sa mère, sous tend cette affirmation lancinante que le silence est aussi prompt à envoûter que le torrent des mots.
88 rue du Pont Saint Martial
87000 Limoges
Tél. +33 (5) 05 55 14 92 53
université ouverte 
source de réussites