logo du site Visible

Consignes aux auteurs

Last update 10 November 2023

Les articles sont soumis à Visible dans le cadre de réponse aux appels à contribution publiés sur le site de la revue ou proposés à titre de varia pour intégrer la rubrique Théories et analyses. Les contributions doivent être des articles originaux et inédits (non publiés ailleurs, et non soumis ou en cours d’évaluation ailleurs) rédigés en français ou en anglais. Chaque article est soumis de façon anonyme à deux membres du comité de lecture pour évaluation. Ce dernier est constitué ad hoc par les coordinatrices ou coordinateurs du dossier et soumis à l’approbation de la rédactrice en chef de la revue. Si l’avis des deux évaluateurs diverge de façon trop importante, l’avis d’un troisième lecteur, membre du comité scientifique, est sollicité. La décision de publier ou non un article, de demander à l’auteur des modifications plus ou moins importantes, est prise par la coordination du dossier. Chaque article est soumis, par cette dernière à la politique antiplagiat de la revue. La revue Visible reste l’arbitre de la qualité scientifique finale des textes publiés.

L’article

L’article final doit comporter au maximum environ 50 000 signes (espaces, notes, figures, résumés, textes compris). Il est rédigé en Times new roman ou Times ; corps 11 pour le texte, 9 pour les notes et justifié.

Il comporte :

  • Titre de l’article en français ;
  • Titre de l’article en anglais ;
  • Prénom Nom de l’auteur ou des auteurs ;
  • Rattachement institutionnel (université et équipe de recherche), adresse mail professionnelle ;
  • Résumé de l’article en français (une dizaine de lignes + mots-clés (cinq maximum) ;
  • Résumé de l’article en anglais (une dizaine de lignes + mots-clés (cinq maximum) ;

Afin de favoriser la diversité linguistique, le titre de l’article sera en outre formulé dans une troisième langue, choisie par l’auteur. Un résumé de l’article sera rédigé dans cette troisième langue choisie par l’auteur (une dizaine de lignes + mots-clés (cinq maximum) 

Les citations

Les citations courtes (moins de trois lignes) sont fondues dans le texte, taille 11, et placées entre guillemets français (« »). Usage éventuel des guillemets anglais (‘‘’’) en cas de citation dans la citation, en cas d’utilisation de termes au sens figural ou en cas d’emploi de termes par rapport auxquels l’auteur se désengage ou veut garder une distance.

Les citations longues (plus de trois lignes) sont détachées du texte, taille 10, caractères romains et sans guillemets.

Les références dans le corps du texte et en note infrapaginale

(Nom date) ou : Nom (date) ou : Nom (date, p.).

Ex. : La notion d’allographie (Goodman 1968). Comme le dit Goodman (1968). Comme le dit Goodman (1968, p. 99).

En note, lorsque la référence reste la même que celle de la note précédente : Ibid.

Lorsque, avec la même référence, la page change : (Ibid.,p.) ; Dans les autres cas, répéter : Nom (date, p.).

En cas de renvois à plusieurs pages, utiliser « pp. ».

Les références bibliographiques

Les références bibliographiques s’écrivent par ordre alphabétique, composées en Times corps 11, interligne simple, espacées de 6 points. 

Dans le texte 

Les références sont introduites comme suit :

(Dupont, 2000) pour 1 auteur ; (Dupont et Durand, 2001) pour 2 auteurs ; (Dupont et al.,

2002) pour 3 auteurs et plus ; 2 citations du même auteur, même date : (Durand, 1990a ;

1990b) ; 2 citations d’auteurs différents : (Dupont, 2008 ; Durand, 1991) ; Citation avec la page : (Dupont et al., 1989, p. 20)

En bibliographie finale 

Citer toujours l’édition originale (même si elle est étrangère) après l’édition employée. 

Exemple : Deleuze, Gilles (2002 [1981]), Francis Bacon. Logique de la sensation, Paris, Seuil. 

Dans le cas d’une traduction, ajouter : tr. fr. Titre, Lieu d’édition, Editeur, année.

Pour les ouvrages individuels et collectifs 

Nom, Prénom (année de l’édition originale), Titre, Lieu d’édition, Editeur.

Nom, Prénom & Nom, Prénom (dir., année), Titre, Lieu d’édition, Editeur.

Exemple : Floch,Jean-Marie (1995). Identités visuelles, Paris, Presses universitaires de France.

Exemple : Greimas, Algirdas J. & Courtés, Joseph (dir., 1986) Sémiotique. Dictionnaire raisonné de la théorie du langage II, Paris, Hachette.

Pour les chapitres dans des ouvrages collectifs

Nom, Prénom (année), « Titre du chapitre », dans Nom (dir.), Titre, Lieu d’édition, Editeur, p.

Exemple : Discini, Norma (2022), « Graff-city : poétique et éthique dans la fabrication de l’espace urbain », dans Beyaert-Geslin, Anne (dir.), Sémiotique et écritures urbaines, Pessac, Presses de la MSHA, pp. 97-108. 

Pour les articles de revues

Nom, Prénom (année), « Titre de l’article », Nom de la revue, numéro(s), p.

Exemple : Dondero, Maria Giulia (2019), « Les visualisations des données urbaines: de Bruno Latour à Lev Manovich », Questions de communication, vol 2, n° 36, pp. 85-99. 

Insertion de schémas et d’images

Le matériel iconographique doit être centré, détaché du texte de 2 paragraphes vides. Les photos doivent avoir une définition d’au moins 300 dpi et être accompagnées de la cession des droits de reproduction

Les schémas et images sont numérotés (Fig. 1, Fig. 2, etc.), titrés, et légendés.