Muriel Mathonnet élue à la direction du Cancéropole Grand Sud Ouest


Une carrière au service de la recherche sur le cancer

Le 1er décembre  2018, Muriel Mathonnet PUPH (Professeure des Universités Praticien Hospitalier) au laboratoire CAPTuR (Contrôle de l’Activation Cellulaire, Progression Tumorale et Résistance Thérapeutique, EA 3842) prendra la direction du Cancéropôle Grand Sud Ouest (GSO) où elle succédera à Gilles Favre.

Le Cancéropôle GSO est un des sept cancéropôles créés en 2003 par lInstitut national du cancer (INCa), fédère près de 500 équipes de chercheurs et de cliniciens, mobilisées contre le cancer sur un large territoire regroupant la Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Limoges et Poitiers) et l’Occitanie (Montpellier, Nîmes et Toulouse). La mission du Directeur est de présider le comité de pilotage scientifique du Cancéropôle qui donne les grandes orientations et la stratégie à suivre pour remplir les missions dévolues au GSO par l’INCa. Sa principale mission est de coordonner et structurer la recherche fondamentale et translationnelle sur le cancer dans le périmètre du Cancéropole GSO, c’est-à-dire les Régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Il a aussi un rôle majeur de soutien à l’émergence et à l’innovation grâce au lancement d’appels à projets ciblés, aide à la formation des jeunes chercheurs et à la valorisation des résultats.

Muriel Mathonnet, qui est aussi chirurgien digestif, effectue des recherches sur le cancer colorectal, notamment sur l’implication des neurotrophines, la résistance aux thérapies, les cellules souches et CCR. Elle travaille en étroite collaboration avec les Dr Aurélie Perraud et Pr Serge Battu, également membres de CAPTuR, pour ses travaux en lien avec l’isolement des cellules souches.

Professeure des Universités à la Faculté de Médecine de Limoges depuis 12 ans, elle est membre du Cancéropôle GSO depuis 2007, date à laquelle elle a intégré le Comité de Pilotage de l’axe « Axe  Signalisation cellulaire et Cibles thérapeutiques« . Dans la suite de ce premier mandat, elle a siégé au Comité de Pilotage Scientifique de 2011 à 2016. Elle est aussi un membre actif de la Ligue contre le Cancer et représentante du Limousin à l’ACTC (Association de coordination territoriale en cancérologie).

La candidature de Muriel Mathonnet s’inscrit dans la continuité de son implication au sein du Cancéropôle GSO. Sa connaissance parfaite de l’organisme et de la cancérologie lui permettront d’œuvrer au renforcement du maillage territorial, régional et supra-régional de la recherche sur le cancer dans toutes ses composantes, et d’apporter un soutien actif à des innovations concernant le diagnostic, le traitement ou la prise en charge des cancers. Elle saura aussi dynamiser l’organisation de workshop thématiques, des AAP (Appels à Projets), des séminaires de formation jeune chercheur et soutenir des projets de pépinières.

> Les publications de Muriel Mathonnet sur HAL UNILIM


  • Contact :