Coup de chaud sur les polymères

Coup de chaud sur les polymères


Les propriétés d’écoulement des polymères sont étudiées à l’IRCER

Coup de chaud sur les polymères

Une compétition internationale s’organise pour l’élaboration de matériaux haute température. L’Institut de Recherche sur les Céramiques (IRCER – UMR 7315) s’est engagé dans la voie originale des polymères précéramiques.

La méthode spécifique de fabrication des céramiques dérivées de polymères (« Polymer-Derived Ceramics » ou PDCs) comporte de nombreux avantages : des céramiques à façon peuvent être fabriquées, avec des compositions chimiques contrôlées pouvant être complexes, et dans des architectures inédites rendues possibles par une facilité de mise en forme des polymères précéramiques (= précurseurs). Pour atteindre la céramique à partir de polymères précéramiques, un traitement thermique, faisant apparaître plusieurs étapes de structuration, est requis comme dans tout procédé céramique. Jusqu’à 400 °C, les polymères subissent une réticulation, qui « rigidifie » le réseau polymérique afin d’éviter les pertes de masse trop importantes ultérieurement. En effet, le rendement céramique, défini comme la masse de céramique exprimée en pourcentage de la masse de précurseur utilisé dans le processus de céramisation, doit être le plus élevé possible afin de rendre le procédé optimal, et dans l’idéal supérieur à 80%.

C’est une nouvelle voie de recherche vers des composites dits auto-cicatrisants qui s’ouvre à l’IRCER…

> En savoir plus : Retrouvez l’article paru dans  Microscoop – février 2018, n° 77, p. 16-17


  • Contacts :