Jean-Claude Aldigier


Professeur émérite de néphrologie et chercheur au CRIBL

Jean-Claude Aldigier

La Fondation partenariale de l’Université de Limoges porte la chaire d’excellence « Immuno-pathologie des maladies rénales ». Les travaux de recherche de cette chaire, encadrés par le professeur Michel Cogné, directeur du laboratoire de Contrôle de la réponse Immune B et Lymphoproliférations (CRIBL -UMR 7276), portent sur la compréhension de la Maladie de Berger, une maladie auto-immune particulièrement fréquente atteignant les reins.

L’immunoglobuline N-IgA est fréquente, elle touche 10 nouveaux patients par an et par million d’habitants ; elle est grave puisque 50 % des patients atteints vont dans un délai de 20 ans développer une insuffisance rénale terminale (IRCT) les amenant à un traitement de suppléance (dialyse ou transplantation).

La physiopathologie de cette maladie est actuellement très mal comprise ; beaucoup d’hypothèses ont été formulées, aucune n’est totalement convaincante; elle sera facilitée par l’utilisation de modèles animaux  qui miment certains de ses aspects.

L’étude des maladies à dépôts d’immunoglobulines dont la N-IgA est une des thématiques de l’UMR CNRS 7276 ; plusieurs modèles sont actuellement disponibles, d’autres sont en cours de développement.


> Retrouvez l’interview de Jean-Claude Aldigier, professeur émérite de néphrologie, chercheur au CRIBL et président de l’ALURAD, partenaire financier de la chaire sur le site de la Fondation partenariale de l’Université de Limoges