Étude de l'OMIJ-CDES sur l'impact des JO 2024

Étude de l’OMIJ-CDES sur l’impact des JO de Paris 2024


Mandaté par le comité de candidature Paris 2024, l’OMIJ (Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques)CDES (Centre de droit et d’économie du sport de Limoges) a mené une étude d’impact économique ex-ante des Jeux Olympiques et Paralympiques pour Paris qui s’est portée candidate pour l’organisation des JO en 2024.

Le 7 octobre 2016, Paris a transmis au CIO (Le Comité International Olympique) un budget pour son projet d’accueil des JO en 2024 qui met en avant l’étude du CDES estimant l’impact économique des Jeux 2024 à long terme (y compris en retombées d’image) à 10,7 milliards d’euros…

Menée sous la supervision d’un comité scientifique international coordonné par Jean-Jacques GOUGUET (Directeur scientifique des études économiques du CDES) et composé d’experts des travaux des études d’impact économique des grands événements sportifs internationaux, cette étude aborde à la fois la question de l’impact économique potentiel des Jeux Olympiques et Paralympiques pour la Région Ile-de-France ainsi que celle plus fondamentale de son héritage.

Cette étude a conduit à l’élaboration de trois scénarios concernant l’impact économique (bas, central, haut) réparti entre différentes catégories (construction, organisation, tourisme) et sur la totalité du cycle de vie de l’événement. Les Jeux Olympiques et Paralympiques produiront des effets au cours de trois périodes distinctes : durant la phase de préparation (c’est-à-dire entre le moment de la désignation de la Ville-hôte en 2017 et celui du lancement des Jeux en 2024), au cours de l’année Olympique (l’année 2024) et après leur organisation.

Par ailleurs, le CDES a également dressé les pistes potentielles concernant l’héritage potentiel des Jeux. Celui-ci pourrait être tout à fait considérable à condition que l’événement ait été pleinement inscrit au cœur du projet territorial du Grand Paris et de l’Ile-de-France mais aussi plus largement au cœur du projet de société de notre pays. Ces effets de long terme constituent sans nul doute l’un des enjeux majeurs du dossier.


> Consultez la synthèse rédigée par le CDES et remise en février 2016 au CIO

> Contacts :
Christophe LEPETIT – 06.70.12.05.54 – Nathalie HENAFF – 05.55.45.76.19 –