Europa fête ses 20 ans avec l’Iirco


« Construire et préserver la paix : une ambition européenne », un colloque co-organisé par Pascal PLAS, Directeur de la Chaire d’excellence « Gestion du conflits et de l’après-conflit » et par EUROPA**, et placé sous le patronage du Secrétaire général du Conseil de l’Europe. Il aura pour objet de montrer quel a été, après-guerre, le rôle de l’Europe dans la construction de la paix (l’Europe comme acteur de la paix), mais également comment elle a contribué à la diffusion d’un espace administratif et judiciaire commun aux États membres et des principes d’organisation territoriale, porteurs de paix.

Construire et préserver la paix sont des ambitions européennes, renforcées par les drames et les horreurs de la Seconde guerre mondiale. Cette rencontre, organisée en partenariat avec l’Institut international de Recherche sur la Conflictualité (IiRCO) – Chaire d’excellence « Gestion du conflit et de l’après-conflit » de la Fondation partenariale de l’Université de Limoges, souhaite porter un regard sur ce qui a fait l’Europe depuis plus d’un demi-siècle. C’est à un ensemble de questions que le colloque devra répondre sur la pérennité des projets européens, leur avenir, l’adhésion des citoyens à la démarche européenne…
La journée débutera par une réflexion sur l’Europe et la paix, un demi-siècle d’engagement ; le projet de l’immédiat après-guerre de construire une paix perpétuelle s’est-il réalisé ? Les valeurs qui ont présidé à l’élaboration de ce projet demeurent-elles ? Ne sont-elles pas remises en cause aujourd’hui par la crise économique mais aussi par la crise sociale engendrée par l’afflux de migrants venant de pays dévastés par la guerre, que l’Europe de la paix ne sait plus accueillir ?
Une première table ronde sera consacrée à l’Union européenne, comme acteur majeur de la paix mondiale. Si l’Union européenne a été lauréate du prix Nobel de la paix, demeure-t-elle encore aujourd’hui un acteur majeur de la paix dans le monde ? Elle devrait, pour cela, collaborer avec un nombre important d’instances internationales (OTAN, ONU…) et être en mesure de construire une véritable politique étrangère, mais en a-t-elle les moyens ?
Une deuxième table ronde traitera de la responsabilité de l’UE dans le maintien de la paix sur son territoire et aux confins de ses frontières. L’attractivité du continent européen n’est pas à démontrer aujourd’hui, au regard du contexte international ; mais cette attractivité est-elle liée aux valeurs de l’Europe ? Quels rôles spécifiques jouent l’Union européenne et le Conseil de l’Europe dans la promotion de la paix sur le continent européen et quels peuvent être leurs moyens d’action ? L’Europe peut-elle et sait-elle construire la paix dans le monde actuel, avec les nouveaux défis qui se posent à elle et avec la tentation de certains Etats de rétablir des frontières étanches ?
La troisième table ronde s’intéressera à la construction progressive d’un espace administratif européen, facteur de diffusion de paix et de démocratie. Construire la paix passe par la connaissance mutuelle des modes de fonctionnement des différents États, par la reconnaissance de principes communs en matière d’organisation territoriale, de libertés locales, par les échanges d’agents entre administrations pour construire des projets… La convergence des ordres juridiques est aussi là pour construire un véritable espace d’échanges, de relations permettant de consolider les facteurs de paix.
La justice n’est pas oubliée et fait l’objet des échanges de la quatrième table ronde ; elle est en effet un facteur de consolidation de la paix et de la démocratie en Europe. La coopération judiciaire est indispensable, tout comme la libre circulation des décisions de justice entre pays ; reconnaître les décisions rendues par d’autres juges est un témoignage de confiance dans le système juridique d’un autre Etat. C’est là un moyen de construire un espace de justice et de liberté européen, susceptible de protéger et de garantir la paix.
Ce colloque sera un temps d’échanges avec des experts français et européens que l’Association Europa et l’IiRCO pour célébrer l’Europe, ses valeurs et la paix.
** Depuis 20 ans, EUROPA, en sa qualité d’ONG dotée du statut participatif auprès du Conseil de l’Europe, anime un réseau d’experts européens, implanté aujourd’hui dans 23 Etats membres, et rassemblant des  spécialistes (juristes ; économistes ; sociologues…) des différentes questions relatives à l’action publique en Europe.