Présentation – Historique


Créé en janvier 2018, Le Laboratoire PEIRENE est une équipe d’accueil (EA 7500) de  l’Université de Limoges, qui rassemble l’ensemble des Chercheurs et Enseignants Chercheurs de l’Université de Limoges s’intéressant à la caractérisation, à la gestion et à la valorisation durable des ressources naturelles et en constituait l’unique structure de recherche sur ce thème. Il est né de la fusion des Laboratoires GRESE (EA 4330), LCSN (EA 1069) et GMA (UMR INRA 1061). En s’appuyant sur une organisation en 3 axes thématiques, le Laboratoire PEIRENE visait à développer une approche intégrée sur des questions:

  • de génomique et génétique des grandes filières (élevage bovin – forêt)
  • de Chimie et de Biologie au travers de la valorisation des biomolécules et biopolymères issus de la biomasse (Chimie des molécules naturelles vs applications thérapeutiques en santé humaine, agromatériaux, nouveaux usages non alimentaire des ressources naturelles) et des glycosciences.
  • de la Chimie de l’environnement et des contaminants (eaux, sols, biomasses) et des procédés et modes de gestion pour la protection des milieux

Dès 2019 et à la suite de la très forte modification du schéma de la recherche de l’Université sous la forme de « Quartiers  » ne correspondant pas au contour du laboratoire nouvellement créé et associé à la « promesse » d’opérations immobilières prioritaires pour la partie Chimie organique, le Laboratoire a décidé de recentrer ses thématiques de recherches autour de l’axe 2. Cette structuration sera officialisée en Janvier 2022 mais son fonctionnement est mis en place depuis début 2020.  Ainsi,  tout en conservant les deux mots clefs « glucides » et « porphyrines »,  les activités du Laboratoire se sont progressivement élargies vers les substances naturelles, les biopolymères  et leur application dans le domaine de la santé et de l’environnement.  Tout en s’intéressant  aux préoccupations biochimiques et biologiques liées à ces substances naturelles,  le laboratoire continue à développer les thématiques phares reconnues nationalement et internationalement  sur les photosensibilisateurs ( porphyrines, chlorines, phénalénones,…) qui constituent à l’heure actuelle des substrats de choix pour la photothérapie dynamique anticancéreuse et antimicrobienne. Ces thématiques autour de la photothérapie dynamique font du laboratoire PEIRENE , un des acteurs principal en France dans ce domaine.   Il sera également partie prenante de l ‘Institut ΩHealth de l’Université de Limoges et de l’Oncosphère. Tout en s’appuyant sur ses compétences reconnues en Chimie organique, le laboratoire PEIRENE a su s’ouvrir à des  compétences supplémentaires qui lui ont permis de compléter les synthèses et les caractérisations structurales par l’évaluation des propriétés biologiques et l’étude des modes d’actions des biomolécules d’intérêt ainsi que par la valorisation de ses résultats en interaction avec la sphère socioéconomique.

Depuis le 1er janvier 2022, le nouveau laboratoire PEIRENE (UR 22722) est aujourd’hui une structure pluridisciplinaire qui, en promouvant le développement d’une chimie organique contemporaine, souhaite répondre aux enjeux sociétaux liés au développement durable tant dans le registre de l’exploitation des propriétés pharmacodynamiques des molécules naturelles ou de leurs analogues de synthèse dans le domaine de la santé (applications anticancéreuses, voie de mort cellulaire, signalisation et activités antimicrobiennes) et de de l’environnement (biomatériaux, agriculture, dépollution, décontamination microbienne…)  que de l’exploitation et de la valorisation des agro-ressources en générale, forestières en particulier.

Histoire d’un nom emprunté à la mythologie grecque : Peirene (Πειρήνη)  est une des nymphe de la nature. Nymphe des sources, elle est à l’origine de la vie,  des ressources naturelles.