logo du site Interfaces numériques

Tony Russell-Rose, Tyler Tate, Designing the search experience: the information architecture of discovery, Morgan Kaufmann, 2013

Isabelle Sperano 

Texte intégral

Dans l’ouvrage Designing the Search Experience : The Information Architecture of Discovery, Tony Russell-Rose et Tyler Tate questionnent la recherche d’information sur le web et dans d’autres environnements numériques (systèmes d’exploitation, applications mobiles, etc.). De l’élaboration de la requête initiale à l’affichage des résultats de recherche, les auteurs nous proposent une incursion, selon des perspectives théoriques et pratiques, dans cet environnement multidimensionnel à complexité variable. Forts de leurs expériences professionnelles, Russell-Rose et Tate présentent un ouvrage bien documenté qui intéressera non seulement les différents acteurs responsables du design de la recherche dans un environnement numérique, mais aussi, plus globalement, tout lecteur désirant s’initier aux différents enjeux propres à cette réalité.

L’ouvrage se divise en trois parties : 1) A framework for Search and Discovery, qui propose un cadre conceptuel de la recherche d’information, 2) Design Solutions, qui présente une mise en application exemplifiée des éléments théoriques présentés en première partie, et 3) Designing the Future, qui présente une vision prospective de la recherche d’information. En outre, chaque chapitre est clos par l’intervention d’un spécialiste du domaine (Lou Rosenfeld, James Kalbach, Ann Blandford, etc.) qui expose plus en détail une notion découlant du thème préalablement abordé.

Dans la première partie, les auteurs proposent un cadre conceptuel de la recherche d’information en portant un regard qui s’étend au-delà de la sphère numérique. Ce cadre, qui offre une vue d’ensemble des concepts, théories et modèles centraux nécessaires à la compréhension des enjeux relatifs à cette réalité, se segmente en quatre dimensions.

La première explore certaines facettes relatives aux utilisateurs. Plus précisément, on présente aux lecteurs divers aspects de la cognition humaine, comme les modes d’apprentissages et les styles cognitifs, qui influent sur les comportements de recherche d’information. Dans la deuxième dimension, les auteurs évoquent différents concepts, théories et modèles de la recherche d’information (ex. information foraging, berrypicking, stades de la recherche d’information). Dans la troisième, on définit et on présente plusieurs aspects liés au contexte de la recherche d’information. Pour terminer, la quatrième et dernière dimension expose divers modes de recherche d’information. Les lecteurs qui s’initient aux éléments théoriques abordés dans cette partie apprécieront le sincère effort de synthèse et de vulgarisation qui facilite la compréhension et l’assimilation des notions présentées.

Plus concrète que la précédente, la deuxième partie présente un ensemble de schémas de conception (design patterns) relatifs aux éléments théoriques présentés précédemment, savamment exemplifiés à l’aide d’échantillons d’interfaces réelles. D’abord, les auteurs présentent des schémas touchant la formulation de requêtes (ex. champ de recherche, recherche avancée, autocomplétion de la requête.), la présentation et la manipulation des résultats de recherche (ex. page de résultats de recherche, comparaison, tri et filtre), de même que la navigation par facette (ex. mise en page, navigation, interaction). Les auteurs concentrent ensuite leurs propos sur les particularités de la recherche sur des appareils mobiles (ex. méthodes de saisie non textuelles, visualisation des résultats de recherche). Enfin, ils s’intéressent à diverses dimensions sociales de la recherche (ex. recherche collaborative, communication instantanée). Particulièrement pertinents et éclairants, les exemples d’interface sélectionnés concrétisent chacun des schémas de conception présentés, ce qui favorisera certainement la transposition de ces schémas vers d’autres contextes de design d’interfaces. Deux points à regretter toutefois. Bien qu’un des objectifs de cet ouvrage – explicitement énoncé par les auteurs – consiste à établir une forte corrélation entre les différents éléments théoriques présentés en première partie et leur application pratique explicitée dans la deuxième, le lien entre les deux semble parfois difficile à établir. De plus, théorie et pratique s’entrecroisent de façon inattendue à plusieurs reprises dans l’ouvrage, ce qui affecte sa cohérence interne. En effet, divers éléments théoriques nouveaux sont exposés dans la deuxième partie, qui se veut pourtant plus appliquée, et vice versa.

La troisième et dernière partie, significativement plus courte que les deux précédentes, présente et explore l’avenir de la recherche d’information en soulevant le rôle central de l’approche inter-canal (cross-channel). Cette notion, mise en avant depuis quelques années par un nombre croissant d’auteurs en design, consiste à faciliter l’élaboration d’un même contenu pour une multitude de supports de diffusion informationnels (web, application mobile, papier, etc.), en vue de composer un ensemble communicationnel cohérent. Il est à regretter que cette dernière partie soit plutôt mal intégrée au reste de l’ouvrage. Ne nous y trompons pas, le thème abordé reste tout à fait pertinent. Toutefois, par le traitement rédactionnel adopté, cette partie s’apparente plutôt à une synthèse des écrits récents à propos de l’informatique ubiquitaire et de l’approche inter-canal qu’à une réelle réflexion originale quant à une vision prospective de la recherche d’information.

Dans une multitude d’ouvrages, la recherche sur le web est surtout présentée selon des dimensions techniques ou technologiques. Prenant cette tendance à contrepied, les auteurs adoptent une approche qui se distingue, en proposant pour leur part un angle de traitement plutôt ancré en design. Les quelques bémols énoncés plus haut ne doivent pas détourner le lecteur de cet ouvrage bien documenté qui présente des concepts et des théories convenablement vulgarisées et synthétisées, de même que des schémas de conception pertinents et habilement exemplifiés. Alliant un large spectre exemplifié de schémas de conception à des éléments théoriques sur la recherche d’information, les auteurs nous convainquent certainement que la recherche dans un environnement numérique constitue une réalité particulièrement riche et variée qui s’étend bien au-delà du simple champ de recherche.