Lucie la petite souris verte

Scientibus accueille une locataire de petite taille :



Lucie est une souris un peu particulière ...
Lucie la petite souris ...
 
Une souris verte ...
vidéo
défilement photos
      

Lucie n'est pas une souris comme les autres : chaque cellule de son organisme fabrique une protéine fluorescente verte ( GFP : green fluorescent protein en anglais). Cette fonction ne modifie en aucune manière la vie de Lucie qui est surement la souris la plus heureuse de toute l'Université de Limoges. Cette propriété singulière est mise en évidence lorsqu'on éclaire Lucie pendant un court instant par une lampe ultraviolette (356 nm). La peau de Lucie apparait alors jaune fluorescent. Ses poils par contre qui sont des cellules mortes ne fabriquent pas la protéine et restent donc sombres.

Lucie vient d'un laboratoire de biologie animale de l'Université de Limoges. Son organisme fabrique ainsi en permanence des cellules souches fluorescentes qui pourront par la suite, après micro-prélèvement, jouer le rôle de marqueur (de sémaphore pour employer un vocabulaire plus littéraire) à l'intérieur du corps d'une autre souris non fluorescente. Cette technique de marquage ultra-moderne est très utile pour l'étude de diverses fonctions de l'organisme (renouvellement et mort des neurones par exemple), dans le cadre de recherches en biologie et en médecine.
Il faut savoir que cette propriété de fluorescence est présente dans la nature chez certaines méduses de l'atlantique nord. Le génie des chercheurs en génétique a été de transférer cette propriété de la méduse à la souris ... ... au fait les méduses aiment-t-elles le fromage à trous ?