université ouverte
       source de réussites


Dossier bibliographique : La Seconde Guerre mondiale – histoire et mémoire, Europe. Approche bibliographique francophone : 200 titres pour un débat en cours


La Seconde Guerre mondiale – histoire et mémoire, Europe. Approche bibliographique francophone : 200 titres pour un débat en cours

La mémoire de la Seconde Guerre mondiale hante les esprits du présent, c’est presque un truisme que de le souligner. Depuis la fin des années quatre-vingt, en France plus encore que dans les autres États qui ont été impliqué dans le conflit, il n’est de cesse que le mot – sous des acceptions très différentes selon qui l’emploie – ne réémerge souvent sous forme de controverses qui enflamment un temps les esprits avec une grande virulence par médias interposés avant que l’on en revienne à de plus justes proportions. L’histoire est alors invoquée comme une sorte de remède à ce trop plein de mémoires qui devient, de fait, lui-même objet d’histoire. Le débat se transporte alors sur la supposé antinomie entre les deux termes et ce qu’il recouvre, puis dans un second temps l’histoire elle-même passe à la moulinette de la critique tant en ce qui concerne sa construction que ses finalités supposées. L’État n’est pas absent de ce champ de bataille. Par des initiatives diverses – amnisties au nom de la réconciliation, lois mémorielles, célébrations nationales, programmes scolaires, remémorations dans les discours politiques, usages publics de l’histoire, grands procès, … – l’État selon les époques contribue aux complexes rapports de la nation à son passé.

Cette bibliographie, en 200 titres, format choisi à dessein, a pour but d’aller à l’essentiel des débats qui ne laissent pas que d’inquiéter par leur rémanence et les blessures qui en résultent. Est présenté ici un choix de travaux essentiels sur la « guerre » entre l’histoire et la mémoire, étendus à la « guerre des mémoires ». Les ouvrages en langue française ont été privilégiés, dans une approche comparative entre la France et l’Allemagne. Les ouvrages et articles référencés renvoient eux-mêmes à d’autres travaux qui abordent le sujet directement ou indirectement.


ABEL Olivier, BEDARIDA François, CARASSO Françoise, MAYER Arno, STORA Marthe, TODOROV Tzvetan, « Le poids de la mémoire, Comment transmettre le souvenir ? Le pardon dans l’histoire », Esprit, n° 193, juillet 1993, 202 p.

ABELES Marc, « Le local à la recherche du passé perdu », Dialectiques, « Sous l’histoire, la mémoire » n° 39, 1980, pp. 31-42.

ACCOYER Bernard (dir.), Rassembler la Nation autour d’une mémoire partagée, rapport d’information n° 1262, Assemblée nationale, 2008, n.p.

ALLOUCHE-BENAYOU Joëlle, « Mémoires juives et identité », IVe colloque international d’histoire orale, Aix-en-Provence, 1982, pp. 531-547.

ASSEO Henriette, « L’avènement politique des Roms (Tsiganes) et le génocide. La construction mémorielle en Allemagne et en France », Le Temps des Médias, n° 5, 2005-2, pp. 78-91.

ASSEO Henriette, « Le statut ambigu du génocide des Tsiganes dans l’histoire et la mémoire » dans COQUIO Catherine, ASSEO Henriette (dir.), Histoire trouée, négation et témoignage, Nantes, L’Atalante, 2003, 860 p.

AUGE Marc, Territoires de la mémoire, Thonon-les-Bains, Editions de l’Albaron, 1992, 139 p.

AZEMA Jean-Pierre (dir.), Jean Moulin face à l’histoire, Flammarion, Paris, 2000, 360 p.

AZEMA Jean-Pierre, « Vichy et la mémoire savante », dans AZEMA Jean-Pierre, BEDARIDA François (dir.), Vichy et les Français, Paris, Fayard, 1992, pp. 23-44.

AZOUVI François, Le Mythe du grand silence. Auschwitz, les Français, la mémoire, Paris, Fayard, 2012, 475 p.

BARCELLINI Serge, « Diplomatie et commémorations. Les commémorations du 6 juin 1984 : une bataille de mémoire », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 186, avril 1997, pp. 121-146.

BARCELLINI Serge, « Du droit au souvenir au devoir de mémoire », Cahiers de la Documentation française, n° 303, 2001, p. 24.

BARCELLINI Serge, « La commémoration du 8 mai 1945, un combat entre Histoire et Mémoire », Historiens et Géographes, n° 348, mai-juin 1995, pp. 99-104.

BARCELLINI Serge, « Les requis du STO devant la (les) mémoires », dans GARNIER Bernard, QUELLIEN Jean, La Main d’œuvre française exploitée par le IIIe Reich, Caen, Centre de la recherche d’histoire quantitative, 2003, pp. 583-601.

BARCELLINI Serge, « Sur deux journée nationales commémorant… », Vingtième Siècle, n° 45, janvier-mars 1995, pp. 76-98.

BARRAL Pierre, « L’affaire d’Oradour, affrontement de deux mémoires », dans WAHL Alfred (dir.), La seconde histoire du nazisme dans l’Allemagne fédérale depuis 1945, Paris, Armand Colin, coll. « Les enjeux de l’histoire », 2006, pp. 243-258.

BATTESTI Michèle, VERGNON Gilles (dir.), « Les Associations d’anciens résistants et la fabrique de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale », Cahier du CEHD, n° 28, 2006, 116 p.

BAUER Yehuda, Repenser l’Holocauste, Paris, Autrement, 2002, 290 p.

BEDARIDA François, Histoire, critique et responsabilité, Paris ; Bruxelles, IHTP-CNRS/Complexe, 2003, 358 p.

BEDARIDA François, Le Nazisme et le Génocide. Histoire et enjeux, Paris, Nathan, 1989, 64 p.

BELOT Robert (dir.), Résistances européennes : une mémoire cinématographique, colloque, 1er-3 décembre 2004, organisé par le laboratoire RECITS ; Belfort, Université de technologie Belfort- Montbéliard, 2005, 144 p.

BENSOUSSAN Georges, « Histoire, mémoire et commémoration, vers une religion civile », Le Débat, 1994, pp. 90-97.

BENSOUSSAN Georges, Auschwitz en héritage. D’un bon usage de la mémoire, Paris, Mille et une nuits, 2003, 300 p.

BERLIERE Jean-Marc, LIAIGRE Franck, L’Affaire Guy Môquet. Enquête sur une mystification officielle, Paris, Larousse, 2009, 160 p.

BERTRAMS Kenneth, BROUX Pierre-Oliver de, « Du négationnisme au devoir de mémoire. L’histoire est-elle prisonnière ou gardienne de la liberté d’expression ? », dans HAARSCHER Guy, FRYDMAN Benoît, Les propos qui heurtent, choquent ou inquiètent, Bruxelles, Editions Bruylant, coll. « Revue de droit de l’Université libre de Bruxelles, n° 35, 2008, p. 75.

BIRH Alain, CALDIRON Guido, CHAVANEAU Emmanuel (et al.), Négationnistes : les chiffonniers de l’histoire, Editions Golias et Syllepse, 1997, 234 p.

BLANCHARD Pascal, VEYRAT-MASSON Isabelle (dir.), Les Guerres de mémoires : La France et son histoire, Paris, La Découverte, 2008, 334 p.

BOUGEARD Christian, GUILLON Jean-Marie, « La Résistance et l’histoire, passé/présent », La Résistance et les Français. Nouvelles approches. Les Cahiers de l’IHTP, n° 37, décembre 1997, pp. 29-45.

BOUILLON Jacques, PETZOLD Michel, Mémoire figée, mémoire vivante. Les monuments aux morts, Charenton-le-Pont, Citédis et Ministère de la Défense, Secrétariat d’État aux Anciens combattants, 1999, 160 p.

BOUTON Christophe, « Pouvoir mourir et pouvoir tuer. Questions sur l’héroïsme guerrier », Esprit, Dossier « Que faire de la mémoire des guerres du XXème siècle », janvier 2011, pp. 119-133.

BOUVIER Charlotte-Lucie, La mémoire et le droit des crimes contre l’humanité depuis la Seconde Guerre mondiale, Comparaison Allemagne fédérale / France, Thèse pour le doctorat en droit, Université de Poitiers, 2014, 651 p.

BRAYARD Florent (dir.), Le génocide des Juifs entre procès et histoire, 1943-2000, Bruxelles, Editions Complexe, coll. « Histoire du Temps Présent », 2000, 308 p.

BROSSAT Alain, Combe Sonia, POTEL Jean-Yves, SZUREK Jean-Charles (dir.), À l’Est, la mémoire retrouvée, Paris, La Découverte, 1990.

BRUTTMANN Tal, JOLY Laurent, WIEVIORKA Annette, Qu’est-ce qu’un déporté ? Histoire et mémoires de déportations de la Seconde Guerre mondiale, Paris, CNRS éditions, 2009, 415 p.

BURRIN Philippe, « Vichy », dans NORA Pierre (dir.), Les Lieux de mémoire, T. 2, Paris, Gallimard, 1997, pp. 2467-2487.

CANDAU Joël, Mémoire et identité, Paris, PUF, 1998, 232 p.

CAPDEVILLA Luc, VOLDMAN Danièle, Nos morts. Les sociétés occidentales face aux tués de la guerre, Paris, Payot, 2002, 282 p.

CASSOU Jean, La Mémoire courte, Paris, Editions de Minuit, 1953, 130 p.

CENTLIVRE Pierre, FABRE Daniel, ZONABEND Françoise (dir.), La fabrique des héros, Paris, Maison des Sciences de l’Homme, 1998, 322 p.

Centre de Documentation juive contemporaine, « Les intermittences de la mémoire », Revue d’histoire de la Shoah, n° 162, 1998.

Cercle d’étude de la déportation et de la Shoah, Auschwitz : mémoire, histoire et transmission, Toulouse, Bibliothèque de Toulouse : médiathèque José Cabanis, 2005, 132 p.

CHEVEREAU Sébastien, 25 août 1944, Maillé… Du crime à la mémoire, Parçay-sur-Vienne, Editions Anovi, 2012, 217 p.

COCHET François, Les Exclus de la victoire. Histoire des prisonniers de guerre, déportés et STO (1945-1985), Paris, SPM, 1992, 274 p.

COLLECTIF, Les Voies « de Gaulle » en France. Le Général dans l’espace et la mémoire des communes, Paris, Plon, « Cahiers de la Fondation Charles de Gaulle », n° 17, 2009, 260 p.

COMBE Serge, « Mémoire collective et histoire officielle. Le passé nazi en RDA », Esprit, n° 10, 1987, pp. 36-49.

CONAN Eric, ROUSSO Henry, Vichy, un passé qui ne passe pas, Paris, Fayard, 1994, 327 p.

COURIOL Jean-François, Passeurs de mémoire, Courdimanche, Collège Sainte-Apolline, 1997, 167 p.

COURTOIS Stéphane, « Luttes politiques et élaboration d’une histoire : le PCF historien du PCF dans la Deuxième Guerre mondiale », Communisme, n° 4, 1983, pp. 5-26.

CREPON Marc, « La mémoire des guerres. À propos de la modernisation des commémorations » Esprit, Dossier « Que faire de la mémoire des guerres du XXème siècle », janvier 2011, pp. 105-119.

CRIVELLO Maryline, GARCIA Patrick, OFFENSTADT Nicolas, Concurrence des passés. Usages politiques du passé dans la France contemporaine, actes du colloque organisé par le Centre d’histoire sociale de Paris, le CNRS et l’Université de Provence, 25-26 septembre 2003 ; Aix-en-Provence, PUP, 2006, 298 p.

CYWINSKI Piotr, WIEVIORKA Annette (dir.), Le futur d’Auschwitz, actes de la journée d’études du 11 mai 2010, Université Paris I Panthéon-Sorbonne ; Paris, UMR Irice, 2011, 124 p.

DAYAN-ROSENMAN Anny, WIEVIORKA Annette, Les alphabets de la Shoah : survivre, témoigner, écrire, Paris, CNRS éditions, 2007, 238 p.

DELPORTE Christian, MATARD-BONUCCI Marie-Anne, ELYADA Ouzi, « Shoah et génocides : médias, mémoire, histoire », Le Temps des médias, n° 5, automne 2005, 192 p.

DOUZOU Laurent, La Résistance française : une histoire périlleuse, Paris, Points Seuil Histoire, 2005, 365 p.

DRAY-BENSOUSSAN Renée, « La Shoah et l’institutionnalisation du devoir de mémoire », Controverses, n° 2, juin 2006, p. 67.

DROIT Emmanuel, « Le goulag contre la Shoah. Mémoires officielles et cultures mémorielles dans l’Europe élargie », Vingtième siècle, n° 94, 2007, 320 p.

DUTOUR Françoise, POULLE Béatrice, TRON Hélène, Cahiers de mémoire, prisonniers de guerre du Calvados, 1940-1945, Caen, Conseil général du Calvados, Direction des Archives départementales du Calvados, 1996, 135 p.

EGEA Pierre, « Lois mémorielles, fin de partie », note sous Cass. crim., 5 février 2013, Dalloz 2013, p. 805.

ERLE Gernot (et al.), L’histoire escamotée. Les tentatives de liquidation du passé nazi en Allemagne, Paris, Editions La Découverte, 1988, 175 p.

FARMER Sarah, Oradour : arrêt sur mémoire, Paris, Calmann-Lévy, 1994, 283 p.

FERENCZI Thomas, BROOKS Peter, BRUGUES Jean-Louis, Devoir de mémoire, droit à l’oubli ?, Bruxelles, Editions Complexe, 2002, 281 p.

FILHOL Emmanuel, La mémoire et l’oubli : l’internement des Tsiganes en France, 1940-1946, Paris, CRT; L’Harmattan, 2004, 117 p.

Fondation pour la mémoire de la déportation, Résistance et libération, actes des colloques, 25 mai 1994-17 mai 1995, Paris, Académie de Paris, 1995, 101 p.

FORGES Jean-François, « Éduquer contre Auschwitz. Histoire et mémoire », Vingtième siècle, n° 57, 1998, pp. 178-180.

FOUILLOUX Etienne, VEILLON Dominique, « Mémoires du débarquement en Normandie », Annales de Normandie, 36e année, n° 2, 1986, pp. 105-119.

FRAISSEIX Patrick, « Le droit mémoriel », R.F.D.C., 2006, p. 483.

FRANK Robert et FLEURY Antoine (dir.), Le rôle des guerres dans la mémoire des Européens, Berne, Peter Lang, 1997, 186 p.

FRANK Robert, « La mémoire et l’histoire », Cahiers de l’Institut d’histoire du temps présent, n° 21, 1992, pp. 65-73.

FRANK Robert, « La mémoire et l’histoire », dans « La bouche de la vérité ? La recherche historique et les sources orales », Danièle Voldman (dir.), Les Cahiers de l’IHTP, n° 21, novembre 1992.

FRANK Robert, « Les Français et la Seconde Guerre mondiale depuis 1945 : lectures et interprétations », Histoire et Temps présent, Journée d’études des correspondants départementaux, 28-29 novembre 1980, Comité d’Histoire de la Seconde Guerre mondiale et IHTP, CNRS, pp. 25-39.

FRANK Robert, « Mémoires françaises de la Deuxième Guerre mondiale », Bulletin de l’Institut d’histoire du temps présent, n° 23, mars 1986, pp. 11-15.

FREI Norbert, « L’Holocauste dans l’historiographie allemande. Un point aveugle dans la conscience historique ? », Vingtième siècle, n° 34, 1992, pp. 157-162.

GACON Stéphane, L’Amnistie. De la Commune à la guerre d’Algérie, Paris, Le Seuil, 2002, 423 p.

GAUDARD Pierre-Yves, Le fardeau de la mémoire. Le deuil collectif allemand après le national-socialisme, Paris, Plon, 1999, 286 p.

GENSBURGER Sarah, « Les figures du Juste et du Résistant et l’évolution de la mémoire historique française de l’Occupation », Revue française de science politique, n° 2, 2002, p. 291.

GERMAIN Christiane, DE PANAFIEU Christine, La mémoire des femmes, Paris, Messinger, 1982, 284 p.

GROSSER Alfred, Le crime et la mémoire, Paris, Flammarion, 1989, 267 p.

GROUD Hervé, « Tourisme mémoriel : réflexions sur quelques modes de gestion », Revue tourisme et droit, n° 114, novembre 2009, p. 29.

GRYNBERG Anne, « Une mémoire saturée ? », Les Cahiers de la Shoah, n° 6, 2001/1, p. 123.

GRYNBERG Anne, La Shoah, l’impossible oubli, Paris, Gallimard, 1995, 176 p.

GUILLON Jean-Marie, LABORIE Pierre (dir.), Mémoire et histoire : la Résistance, Toulouse, Privat, 1995, 352 p.

HALBWACHS Maurice, La mémoire collective, Paris, PUF, 1950, 170 p.

HALBWACHS Maurice, Les cadres sociaux de la mémoire, Paris, Albin Michel, 1994 (1ere éd. 1976), 367 p.

HARTOG François, REVEL Jacques (dir.), Les usages politiques du passé, Paris, Editions de l’EHESS, coll. « Enquête », 2001, 206 p.

HILBERG Raul, La Politique de la mémoire, Paris, Gallimard, 1996, 224 p.

HOLTZ Eckhard, « Le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge », Les Chemins de la Mémoire, n° 114, février 2002.

HUBERT Marie-Christine, « Génocide et internement. Histoire gadjé et mémoires tsiganes : du déni à la reconnaissance », dans COQUIO Catherine, ASSEO Henriette (dir.), Histoire trouée, négation et témoignage, Nantes, L’Atalante, 2004, 860 p.

HÜBNER-FUNK Sybille, « L’Allemagne et le passé nazi », Communications, n° 59, 1994, pp. 211-234.

HUSSON Edouard, « Les historiens et la mémoire du passé nazi en République Fédérale d’Allemagne », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 68, 2002, p. 14.

Institut d’Histoire du Temps Présent, La Mémoire des Français, Quarante ans de commémorations de la Seconde Guerre mondiale, Paris, Editions du CNRS, 1986, 400 p.

JEAN Jean-Paul, SALAS Denis (dir.), Barbie, Touvier, Papon. Des procès pour la mémoire, Editions Autrement, coll. « Mémoires », 2002, 172 p.

JOINET Louis, « L’amnistie. Le droit à la mémoire entre pardon et oubli », La mémoire et l’oubli – Communications, n° 49, 1989, pp. 213-224.

KALISKY Aurélia, « ‘Les innombrables morts sont notre affaire à tous’ : la mémoire de la Shoah en France, entre devoir et politique », dans COQUIO Catherine, GUILLAUME Carol, Des crimes contre l’humanité en République française, Paris, L’Harmattan, 2006, 403 p.

KANTIN Georges, MANCERON Gilles, Les échos de la mémoire, tabous et enseignements de la Seconde Guerre mondiale, Paris, Le Monde éditions, 1991, 369 p.

KASPI André, Rapport de la Commission de réflexion sur la modernisation des commémorations publiques, Paris, La Documentation française, novembre 2008, 44 p.

KATTAN Emmanuel, Penser le devoir de mémoire, Paris, PUF, 2002, 153 p.

KRIEGEL-VALRIMONT Maurice, Mémoires rebelles, Paris, Odile Jacob, 1999, 264 p.

La deuxième guerre mondiale 1939-1945 : récits et mémoire, Paris, Le Monde Editions, 1994, 208 p.

LABORIE Pierre, « Acteurs et historiens dans l’écriture de l’histoire de la Résistance », dans DOUZOU Laurent (dir.), Faire l’histoire de la Résistance, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010, pp. 81-95.

LABORIE Pierre, « Historiens sous haute surveillance », Esprit, janvier 1994, pp. 36-49.

LABORIE Pierre, Le chagrin et le venin, La France sous l’Occupation, mémoire et idées reçues, Paris, Bayard, 2011, 355 p.

LABORIE Pierre, Les Français des années troubles, Paris, Seuil, 2003, 265 p.

LABORIE Pierre, QUELLIEN Jean, PESCHANSKI Denis (dir.), Guerre mondiale, guerre totale, Paris/Caen, Gallimard-Mémorial de Caen, 2010, 173 p.

LAGROU Pieter, Histoire et Mémoire, l’exemple des deux guerres mondiales, Paris, Transversales du CNRS, janvier 2000, n. p.

LAGROU Pieter, Mémoires patriotiques et Occupation nazie, Paris, IHTP-CNRS/Complexe, 2003, 358 p.

LALIEU Olivier, « L’invention du ‘devoir de mémoire’ », Vingtième Siècle, n° 69, janvier-mars 2001, pp. 83-94.

LAPIERRE Nicole (dir.), La Mémoire et l’Oubli. L’Art, mémoire de la guerre. L’Art, mémoire de l’indicible, actes du colloque de 1996, Péronne, Historial de la Guerre, 1999, 254 p.

LAPIERRE Nicole, Le Silence de la mémoire. À la recherche des Juifs de Plock, Paris, Plon, 1989, 292 p.

LAVABRE Marie-Claire, « Usages du passé, usages de la mémoire », Revue française de science politique, n° 3, 1994, pp. 480-493.

LE GOFF Jacques, Histoire et Mémoires, Paris, Gallimard, coll. « Folio-Histoire », 1988, 416 p.

LEVI Primo, BRAVO Anna, CEREJA Federico (dir.), Le Devoir de mémoire, Paris, Mille et une nuits, 1998, 95 p.

LEVI Primo, Les naufragés et rescapés : quarante ans après Auschwitz, Paris, Gallimard, 1989, 199 p.

LEVY Claude, « La Résistance juive en France. De l’enjeu de mémoire à l’histoire critique », Vingtième siècle, n° 22, avril-juin 1989, pp. 117-128.

LINDENBERG Daniel, « Guerres de mémoire en France », Vingtième siècle, n° 42, 1994, pp. 91-94.

LINDEPERG Sylvie, Les écrans de l’ombre. La Seconde Guerre mondiale dans le cinéma français (1944-1969), Paris, CNRS éditions, 1998, 443 p. ; rééd. Paris, Points, 2014, 567 p.

LINDEPERG Sylvie, WIEVIORKA Annette, Univers concentrationnaire et génocide. Voir, savoir, comprendre, Mille et Une Nuits, Paris, 2008, 123 p.

LOPEZ Jean, WIEVIORKA Olivier, Les mythes de la Guerre mondiale, Paris, Perrin, 350 p.

MALET Emile, Résistance et mémoire, d’Auschwitz à Sarajevo, actes du colloques organisé par « Passage » et la Ville de Lyon, Paris, Hachette, 1993, 487 p.

MARCOT François (dir.), Dictionnaire historique de la Résistance, Paris, Robert Laffont, 2006, 1198 p.

MARTENS Stephan (dir.), La France, l’Allemagne et la Seconde Guerre mondiale. Quelles mémoires ?, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2007, 288 p.

MEYER Henning, L’évolution de la « culture de mémoire » française par rapport à la Seconde Guerre mondiale : l’exemple de trois « lieux de mémoire » : Bordeaux, Caen et Oradour-sur-Glane, Nice, Bénévent, 2007, 362 p.

MIARD-DELACROIX Hélène, « Amnésie, amnistie, mémoire : la jeune République Fédérale d’Allemagne des années cinquante face au passé nazi », dans MARGOTTON Jean-Charles, PERENNEC Marie-Hélène (dir.), La mémoire, Presses universitaire de Lyon, 2003, p. 169.

MICHEL Johann, Gouverner les mémoires. Les politiques mémorielles en France, Paris, PUF, 2010, 224 p.

MICHEL Natacha, Paroles à la bouche du présent : le négationnisme, histoire ou politique ?, Marseille, Al Dante, 1997, 189 p.

MILHAT Cédric, « La représentation juridique de la mémoire. L’exemple français », Revue juridique Thémis, vol. 43, n° 1, p. 51.

MORIN Gilles, PLAS Pascal (dir.), Adrien Tixier, 1893-1946, L’héritage méconnu d’un reconstructeur de l’État en France, Revue Histoire et mémoire, n° 3, 2012, 314 p.

NAMER Gérard, Batailles pour la mémoire. La commémoration en France de 1945 à nos jours, Paris, Papyrus, 1983, 213 p.

NAMER Gérard, La commémoration en France de 1945 à nos jours, Paris, L’Harmattan, 1987, 216 p.

Namer Gérard, Moreau de Bellaing Louis, Duvignaud Jean (Préf.), « Mémoire et société », Paris, Éd. Méridiens-Klinksieck, (Coll. « Sociétés »), 1987, in : L’Homme et la société, n° 87, 1988, pp. 120-122.

NICOLAIDIS Dimitri (dir.), Oublier nos crimes. L’amnésie nationale : une spécificité française, Paris, Editions Autrement, coll. « Mémoires », 2002, 253 p.

NIKEL Séverine, WIEVIORKA Annette, L’heure d’exactitude : histoire, mémoire, témoignage. Entretiens avec Séverine NIKEL, Paris, Albin Michel, 2011, 248 p.

NORA Pierre, « Gaullistes et communistes », dans NORA Pierre (dir.), Les Lieux de mémoire, T. 2, Paris, Gallimard, 1997, pp. 2489-2532.

NORA Pierre, « L’ère de la commémoration », dans NORA Pierre (dir.), Les Lieux de mémoire, T. 3, Paris, Gallimard, 1997, pp. 4 687-4 719.

NORA Pierre, « La nation-mémoire », dans NORA Pierre (dir.), Les Lieux de mémoire, T. 2, Paris, Gallimard, 1997, pp. 2 207-2 216.

NORA Pierre, « Mémoire collective » dans LE GOFF Jacques, CHARTIER Roger, REVEL Jacques (dir.) La Nouvelle histoire, Paris, Editions Rets, coll. « Les encyclopédies du savoir moderne », 1978, 574 p.

NORA Pierre, CHANDERNAGOR Françoise, Liberté pour l’histoire, Paris, CNRS éditions, 2008, 58 p.

Normandie – 6 juin 1944 : L’émergence d’une mémoire collective, actes du colloque international des 15-16-17 juin 2011 à Caen, Caen, Mémorial de Caen, 2012, 176 p.

OSUNA Charles, « La mémoire vive : radioscopie d’une historiographie », Espaces Temps, vol. 53, n° 1, 1993, pp. 84-86.

PATTIER Jean-Baptiste, Vérités officielles, Comment s’écrit l’histoire de la Seconde Guerre mondiale ?, Paris, Vendémiaire, 2012, 224 p.

PEYROT Jean, « Histoire et commémoration », Historiens et Géographes, n° 311, 1986.

PLAS Pascal, « Du témoignage à l’histoire », dans Mémoire de la résistance en Limousin, du témoignage à l’histoire et à la création artistique et littéraire, actes du colloque des Amis du Musée de la Résistance de Limoges, Le Temps des Cerises, 2011, 190 p.

PLAS Pascal, « Oradour-sur-Glane, information complémentaire » dans DANTI-JUAN Michel (dir.), La mémoire et le crime, actes des journées d’études des 18-19 juin 2010 de l’Institut de Sciences criminelles de Poitiers, vol. 47, Paris, Editions Cujas, 2011, p. 251.

PLAS Pascal, « Revisiter l’histoire à l’aune de la guerre froide, 1949, Oradour » dans LE CLECH Sylvie, HASTINGS Michel, La France en guerre froide, Nouvelles questions, Dijon, Editions Universitaire de Dijon, 2015, pp. 137-145.

POLIAKOV Léon, MÜNCH Hans Wihelm, Auschwitz, Paris, Gallimard, 2006, 330 p.

POLLAK Michael, « Encadrement et silence : le travail de la mémoire », Pénélope, n° 12, printemps 1985, pp. 35-45.

POUEYTO Jean-Luc, « La mémoire de l’internement dans une communauté manouche en France » dans COQUIO Catherine, ASSEO Henriette (dir.), Histoire trouée, négation et témoignage, Nantes, L’Atalante, 2003, 860 p.

REICHEL Peter, L’Allemagne et sa mémoire, trad. de l’allemand par MANNONI Olivier, Paris, Odilon Jacob, 1998, 353 p.

RENE-BAZIN Paule, « La politique des Archives de France à l’égard de Vichy », Vingtième Siècle, n° 102, avril-juin 2009, pp. 171-180.

RICOEUR Paul, La Mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 2000, 689 p.

RIOUX Jean-Pierre (dir.), Nos embarras de mémoire. La France en souffrance, Limoges, Lavauzelle, 2008, 204 p.

RIOUX Jean-Pierre, « À la recherche de la mémoire », Pénélope, n° 12, printemps 1985, pp. 153-162.

RIOUX Jean-Pierre, « Devoir de mémoire, devoir d’intelligence », Vingtième Siècle, n° 73, janvier-mars 2002, pp. 157-167.

RIOUX Jean-Pierre, « Individu, mémoire, histoire », dans les actes du colloque d’Aoste Croire la mémoire, 1988, pp. 69-76.

RIOUX Jean-Pierre, « La mémoire collective en France depuis 1945 : propose d’étape sur l’activité d’un groupe de travail », Bulletin de l’Institut d’histoire du temps présent, n° 6, 1981, pp. 29-34.

RIOUX Jean-Pierre, « La mémoire collective en France depuis 1945 : propos d’étape sur l’activité d’un groupe de travail », Bulletin de l’IHTP, n° 6, décembre 1981, pp. 29-34.

RIOUX Jean-Pierre, « Les Français et leur histoire », L’Histoire, n° 100, mai 1987, pp. 70- 78.

ROBERT Frank, « La mémoire empoisonnée », dans AZEMA Jean-Pierre, BEDARIDA François (dir.), La France des années noires, T. 2, Paris, Seuil, 1993, pp. 483-514.

RODRIGUEZ Leticia, « De la place accordée aux victimes civiles des bombardements et de la bataille de Normandie dans les commémorations officielles, de 1945 à aujourd’hui », dans GARNIER Bernard, LELEU Jean-Luc, PASSERA Françoise, QUELLIEN Jean, Les populations civiles face au Débarquement et à la bataille de Normandie, actes du colloque international des 24-27 mars 2004 à Caen ; Caen, CRHQ – CNRS, Université de Caen, Mémorial de Caen, 2005, pp. 289-303.

ROUSSO Henri, « La négation du génocide juif », L’Histoire, n° 106, 1987, pp. 76-82.

ROUSSO Henri, « Les usages politiques du passé : histoire et mémoire », Les Cahiers de l’IHTP n° 18, 1991, pp. 163-186.

ROUSSO Henri, « Vichy, le grand fossé », Vingtième siècle, n° 5, 1985, pp. 55-79.

ROUSSO Henri, Le Syndrome de Vichy, de 1944 à nos jours, Paris, Seuil, 1987, 378 p. ; 2e éd. 1990, 414 p.

ROUSSO Henri, Vichy, l’évènement, la mémoire, l’histoire, Paris, Gallimard, coll. « Folio-Histoire », 2001, 752 p.

ROUSSO Henry (dir.), Stalinisme et nazisme. Histoire et mémoire comparée, Bruxelles, Complexe-IHTP-CNRS, coll. « Histoire du temps présent », 1999, 387 p.

ROUSSO Henry, « De la Résistance, du résistancialisme et des historiens », dans HARISMENDY Patrick, CAPDEVILA Luc (dir.), L’Engagement et l’émancipation, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, pp. 309-323.

ROUSSO Henry, « La Seconde Guerre mondiale dans la mémoire des droites », dans Jean-François SIRINELLI (dir.), Histoire des droites en France, T. 2, Paris, Gallimard, 1992, pp. 549-620.

ROUSSO Henry, La hantise du passé, entretien avec PETIT Philippe, Paris, Textuel, 1998, 143 p.

SCHLAGDENHAUFFEN Régis, Triangle rose : la persécution nazie des homosexuels et sa mémoire, Paris, Ed. Autrement, 2011, 308 p.

SCHLIPI Arnaud, « Fédération nationale des rescapés et victimes des camps nazis du travail forcé : histoire et combats » dans GARNIER Bernard, QUELLIEN Jean, La Main d’œuvre française exploitée par le IIIe Reich, Caen, Centre de la recherche d’histoire quantitative, 2003, pp. 603-616.

SCHNEIDER Florence, Shoah : dans l’atelier de la mémoire. France, 1987 à aujourd’hui, Lormont, Le Bord de l’eau, coll. « Clair&Net », 2013, 212 p.

SCHWAB Franck, « La mémoire de la Shoah, l’Europe et l’enseignement de l’histoire, au crible des journées de Strasbourg (15-18 octobre 2001) », Historiens et Géographes, n° 382, 2003.

SIMONIN Anne, « 1815 en 1945. Les formes littéraires de la défaite », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 59, juillet- septembre 1998, pp. 48-61.

THIBAUD Paul, VIDAL-NACQUET Pierre (dir.), « La Mémoire d’Auschwitz », Esprit, n° 9, septembre, 1980, 192 p.

TODOROV Tzvetan, Les abus de la mémoire, Paris, Arléa, 1995, 60 p.

TODOROV Tzvetan, MARIENSTRAS Richard, Du bon usage de la mémoire, Genève, Tricorne, coll. « Répliques », 2000 ; réed. 2002, 47 p.

TREBITSCH Michel, THALMANN Rita (dir.), « L’Allemagne entre histoire et mémoire 1949-1999 », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 55-56, juillet-décembre 1999.

VALENSI Lucette, « Histoire nationale, histoire monumentale. Les lieux de mémoire », Annales Histoire, Sciences Sociales, 50ᵉ année, n° 6, 1995, pp. 1271-1277.

VALENSI Lucette, WACHTEL Nathan, « Mémoires juives », Archives de sciences sociales des religions, n° 65/2, 1988, pp. 308-309.

VAST Cécile, « Héritages de la résistance » dans VAST Cécile, L’identité de la Résistance. Être résistant de l’Occupation à l’après-guerre, Paris, Payot, 2010, pp. 290-348.

VERGNON Gilles, BATTESTI Michèle (dir.), Les Associations d’anciens résistants et la fabrique de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, Paris, Cahiers du CEHD, n° 28, 2006, 116 p.

VERLHAC Martine (dir.), Histoire et mémoire, Grenoble, CRDP, 1998.

VEYRAT-MASSON Isabelle, Quand la télévision explore le temps. L’histoire au petit écran. 1953-2000, Paris, Fayard, 2000, 567 p.

VIDAL-NAQUET Pierre, Les Assassins de la mémoire : « Un Eichmann de papier » et autres essais sur le révisionnisme, Paris, La Découverte, 1987, 231 p.

Vidal-Naquet Pierre, Les Juifs, la mémoire et le présent, Paris, La Découverte, 1991, 322 p.

VOGEL Ruth, « Mémoire, traces et silences : la Shoah en R.F.A. », dans MARGOTTON Jean-Charles, PERENNEC Marie-Hélène (dir.), La mémoire, Presses universitaire de Lyon, 2003, p. 61.

WAHL Alfred (dir.), La Seconde histoire du nazisme dans l’Allemagne fédérale depuis 1945, Paris, Armand Colin, coll. « Les enjeux de l’histoire », 2006, 335 p.

WAHL Alfred, Mémoire de la Seconde Guerre mondiale, actes du colloque des 6-8 octobre 1983, Metz, Centre de recherche histoire et civilisation de l’Europe occidentale, 1984, 301 p.

WARTELLE Monique (dir.), Regards sur la mémoire : Montmartre 1940-1944, Paris, ANACR du 18e arr., 1994, 331 p.

WEILL Nicolas, WIEVIORKA Annette, « La construction de la mémoire de la Shoah : le cas français et israélien », Les cahiers de la Shoah, n° 1, 1994, p. 23.

WIEVIORKA Annette, L’ère du témoin, Paris, Hachette, 1998, cop. 2002, 185 p.

WIEVIORKA Annette, « La bataille du statut », dans GARNIER Bernard, QUELLIEN Jean, La Main d’œuvre française exploitée par le IIIe Reich, Caen, Centre de la recherche d’histoire quantitative, 2003, pp. 583-601.

WIEVIORKA Annette, Auschwitz : la mémoire d’un lieu, Paris, Fayard, 2005, réed. 2012, 286 p.

WIEVIORKA Annette, Déportation et génocide : entre la mémoire et l’oubli, Paris, Hachette, 1991, 506 p.

WIEVIORKA Annette, NIBORSKI Yitshok, Les Livres du souvenir. Mémoriaux juifs de Pologne, Archives Gallimard, Paris, 1983, 184 p.

WIEVIORKA Olivier, « Les avatars du statut de résistant. 1945-1992 », Vingtième siècle, n° 50, avril-juin 1996, pp. 55-66.

WIEVIORKA Olivier, La mémoire désunie : Le souvenir politique des années sombres de la Libération à nos jours, Paris, Seuil, « coll. Histoire », 2010, 303 p.

WOLIKOW Serge, Les Combats de la mémoire. La FNDIRP de 1945 à nos jours, Paris, Le Cherche Midi, 2006, 332 p.

YERUSHALMI Yosef Hayim, Zakhor : histoire juive et mémoire juive, trad. de l’anglais par E. VIGNE, Paris, La Découverte, 1984, 165 p.

ZELIGER Barbie, « La photo de presse et la libération des camps en 1945 : images et formes de la mémoire », Vingtième Siècle, vol. 54, n° 1, 1997, pp. 61-78.

33 rue François Mitterrand
BP 23204
87032 Limoges - France
Tél. +33 (5) 05 55 14 91 00
université ouverte 
source de réussites