Chaire ‘Ressources Forestières & Usages du Bois’


Amine Jamaaoui, doctorant au GEMH, étudie l’effet du patrimoine génétique du Douglas sur la capacité du bois à équilibrer son humidité en fonction des conditions extérieures. Les propriétés mises en jeu ont un impact direct sur la durabilité naturelle de cette essence dans les constructions bois.

Amine Jamaaoui, doctorant au GEMH, étudie l’effet du patrimoine génétique du Douglas sur la capacité du bois à équilibrer son humidité en fonction des conditions extérieures. Les propriétés mises en jeu ont un impact direct sur la durabilité naturelle de cette essence dans les constructions bois.

Ce travail de thèse s’inscrit dans le cadre de la chaire ‘Ressources Forestières & Usages du Bois’ mise en place par l’Université de Limoges.

4 génotypes de Douglas ont été sélectionnés. Ils proviennent d’une parcelle située à Gimel (Corrèze 19) qui a été plantée en 1994 avec des jeunes plants issus de différentes populations clonales sélectionnées sur des caractères d’intérêt pour les sylviculteurs.
Afin de vérifier que le patrimoine génétique de ces Douglas était identique entre arbres d’une même population et différent entre arbres de populations distinctes, un génotypage de tous les arbres prélevés a été réalisé.

L’évolution de la teneur en eau moyenne est définie par pesage tout au long de l’essai. L’étanchéité des quatre faces sur six permet de caractériser, de façon uni axiale, les propriétés de diffusion dans les trois directions d’orthotropie.

Après plusieurs mois d’essais, la phase d’adsorption touche à sa fin. Les résultats obtenus sont assez encourageants car les comportements hygroscopiques des 4 génotypes sont distincts.

Campus Universitaire de Génie Civil
17 Boulevard Jacques Derche
19300 Egletons - France
Tél. +33 (5) 05 55 93 45 00
université ouverte 
source de réussites