ANNULE Cycle de cinéma : la dictature au prisme du cinéma espagnol


Début:
21 mars 2020, 14:00

Fin:
28 mars 2020, 19:00




Diane Bracco , membre de l’équipe EHIC – Espaces humains et interactions culturelles EA 1087, organise un Cycle autour du  cinéma espagnol :

 

La dictature au prisme du cinéma espagnol

Bibliothèque Francophone Multimédia

Du 21 au 28 mars 2020

 

PROGRAMME

Projections en VO sous-titrée

Samedi 21 mars – Centre-Ville auditorium Clancier :

– 14h conférence d’ouverture par Diane Bracco

– 15h projection du film Le Bourreau (El Verdugo) de Luis García Berlanga, 1963, 91 mn.

 

Mardi 24 mars – Beaubreuil :

– 18h30 projection du film Cría Cuervos de Carlos Saura, 1976, 110 mn.

 

Jeudi 26 mars – Centre-Ville auditorium Clancier :

– 18h30 projection du film Balada triste de trompeta d’Álex de la Iglesia, 2011, 107 mn.

Film interdit aux moins de 12 ans

 

Samedi 28 mars – Aurence :

– 15h film projection du film La fille de tes rêves (La niña de tus ojos) de Fernando Trueba, 1998, 121 mn.

Chaque projection sera suivie d’un échange avec le public.


Ce projet co-porté par le laboratoire de recherche EHIC – Espaces humains et interactions culturelles EA 1087 et la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges (Pôle Art) prendra la forme d’un cycle de quatre projections cinématographiques proposées dans les trois sites de la BFM du 21 au 28 mars 2020.

Docteure en études hispaniques, spécialiste de cinéma méditerranéen, Diane Bracco (EHIC) inaugurera ce cycle par une conférence visant à contextualiser le sujet et à présenter les quatre films dans un objectif de diffusion du fruit de ses recherches auprès du grand public. Cette manifestation ambitionne de réunir hispanistes et hispanophiles autour d’une (re)découverte du cinéma espagnol tout en renforçant les liens entre EHIC, la BFM, les établissements du secondaire et certaines des formations de la FLSH (Licences LLCER et LEA, Masters TCT, LEA, MEEF et CCIC) : les étudiant.e.s seront lié.e.s au projet et sollicité.e.s pour mener la modération des débats à l’issue de chaque projection.

La programmation inclut d’une part deux classiques de l’antifranquisme contemporains de la dictature, Le Bourreau de Luis García Berlanga et Cría Cuervos de Carlos Saura, qui dénoncent le régime par les biais respectifs de l’humour noir et du langage métaphorique ; d’autre part, elle permettra d’aborder les années 1990-2000 à travers deux objets filmiques plus commerciaux, produits dans le contexte d’une démocratie consolidée, Balada triste de trompeta d’Álex de la Iglesia et La fille de tes rêves de Fernando Trueba. Ces deux longs-métrages posent la question de la « récupération de la mémoire historique », alors très sensible dans le débat public, et des représentations filmiques de cette mémoire (édulcorée, outrée, distanciée, métaphorisée, productrice de métadiscours…).


Contact