Étude sur le sport et le vieillissement à Limoges


Le laboratoire HAVAE recherche des candidats

Étude sur le sport et le vieillissement à Limoges

Une étude menée à l’initiative de deux chercheuses rattachées au laboratoire HAVAE (Handicap, Activité, Vieillissement, Autonomie, Environnement – EA 6310) : Justine Lacroix, maître de conférences en Staps, et Annaïck Perrochon, maître de conférences à l’Ilfomer.
Vous êtes âgés d’au moins 65 ans, vous n’avez pas de troubles cognitifs identifiés, vous êtes disponibles du 18 février au 29 mars et vous pouvez vous munir d’un certificat médical pour pratiquer une activité physique adaptée ? Ce projet de recherche universitaire peut vous intéresser.

Menée à Limoges, l’étude, qui souhaite évaluer l’efficacité d’un programme d’APA (activité physique adaptée) sur les capacités physiques et cognitives de personnes âgées.

Trois heures par semaine

Le point de départ ? L’avancée en âge engendre chez les personnes une diminution de leurs capacités fonctionnelles (cardiovasculaires, locomotrices, cognitives) et de celles qui leur permettent de réaliser simultanément plusieurs tâches (motrice et cognitive par exemple). La pratique régulière d’une activité physique est un moyen de limiter les effets du vieillissement et participe à préserver l’autonomie de la personne âgée.

L’étude souhaite donc déterminer les effets d’un programme d’APA, sur six semaines à raison de trois séances hebdomadaires d’une heure, sur la capacité des personnes à réaliser deux tâches simultanées.

Au menu : travail d’équilibre, de renforcement musculaire, de coordination, de souplesse, de déambulation et d’endurance. Des tests d’aptitude physique et cognitive seront effectués avant et après le programme.

Cet article est apparu en premier le 03/02/2019 sur le site du Populaire du Centre


  • Contact : – 06.77.23.72.40.