Interfaces numériques https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques Interfaces numériques est une revue scientifique internationale spécialisée dans le design numérique. Elle est reconnue revue de rang A par l'HCERES pour la 71ème section. Elle figure dans le répertoire international des revues scientifiques en ligne en accès libre, DOAJ.
Elle a pour objectif de faire coopérer des professionnels, des chercheurs universitaires et des chercheurs en école de design sur des problématiques liées au design numérique que les sciences humaines traitent avec une ouverture pluridisciplinaire réelle.
fr Représentation(s) et Numérique(s) https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4586 Dans l’introduction du premier volume de ce numéro d’Interfaces Numériques consacré aux représentations du numérique, nous rappelions l’importance et le rôle des représentations dans l’action individuelle et collective. Nous précisions également le nombre de propositions reçues et sur le découpage thématique : le numérique comme vecteur de représentations spécifiques construites à partir de lui, d’une part, et les représentations du numérique en contexte, d’autre part, induites par lui. Dans le premier cas, le numérique hérite alors d'un pouvoir symbolique ; « ce pouvoir invisible qui ne peut s’exercer qu’avec la complicité de ceux qui ne veulent pas savoir qu’ils le subissent ou même qu’ils l’exercent » (Bourdieu, 2011, p. 202). Ce pouvoir, le numérique le prend dans le domaine de la santé (Paquienséguy) ou de l’architecture (Bué) d’autant plus qu’il est lui-même un ensemble de représentations formant disposition à penser et à agir à la manière d’une affordance injonctivée (Péquignot). Cette affordance injonctivée se joue notamment au niveau du travail de figuration des interfaces numériques, dont l'analyse permet » non seulement de rendre compte de manière métaphorique des relations que nous avons avec le numérique, mais aussi d’en dénoncer ses idéologies » (Giroud). Une de ses formes idéologiques tient, par exemple, dans sa capacité à encapsuler des préfigurations et prédispositions dans les cadres matériels de sa médiation (Candel et Garmon). Ceci pourrait expliquer en pa Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4586 De la transformation à la révolution numérique. Entretien https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4587 Que représente pour vous le numérique en lien avec votre parcours ? Tout d’abord, j’ai fait des études en informatique fondamentale jusqu’au doctorat en Tunisie à l‘université de la Manouba et en France, au LIG (Laboratoire d’Informatique de Grenoble). J’ai ensuite soutenu deux habilitations à diriger des recherches, l’une en Tunisie et l’autre à l’université de Nancy. Je suis d’ailleurs toujours chercheur associée au LORIA, et je poursuis des recherches sur la Recherche d’Information, le text-mining, et en particulier l’opinion-mining : la fouille d’opinions interlangue et dans les différents dialectes du monde arabe. J’aimerais arriver à constituer un corpus de tweets de 2011 à 2021 pour étudier l’évolution de l’opinion politique en Tunisie. Ensuite, j’ai fait un lien entre informatique et culture, puis culture numérique. Cela a commencé en 2005 à la direction de l’Institut Supérieur des Arts du Multimédia de la Manouba (ISAMM), qui a trois gros départements : informatique, multimédia et cinéma. J’ai vite fait le constat qu’il fallait réformer les formations pour prendre en compte les évolutions technologiques. On parlait déjà du web 2.0, des plateformes numériques, du transmédia. Et jusqu’en 2011, on a conduit plusieurs chantiers. Dans la filière cinéma, on a passé des accords avec l’école de renommé L’INSAS de Bruxelles, la FEMIS à Paris et fait venir des enseignants en Tunisie. Pour le multimédia, on a travaillé notamment avec l’université de Toulon, Paris 8, l’école Les Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4587 Approche socio-culturelle et comparative des représentations du numérique. Vie privée et « hygiène de vie numérique » en Allemagne https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4589 Ce texte a pour ambition de développer un modèle heuristique, qui aide à comprendre l’enracinement socio-culturel des représentations des technologies numériques. Il repose sur l’observation de continuités de phénomènes dans plusieurs recherches à caractère comparatif sur les usages des médias numériques en contexte franco-allemand. Nous avons choisi la place de la gestion de la vie privée comme exemple de la tension entre représentations situées et globalisantes, guidé par les données issues de nos enquêtes. À partir de résultats concrets d’études sur les cultures des médias numériques, aussi bien des représentations individuelles que des discours manifestes dans des sondages du secteur professionnel et confortés par des données statistiques officielles, nous proposons de relier les phénomènes observés aux contextes socio-historiques et culturels respectifs, pris dans un « processus d’institution imaginaire des formes sociales » et constitutifs d’un « savoir social incorporé » ; les pratiques et représentations étant en relation dans des « imaginaires sociaux ». À partir de cette position théorique nous esquissons des perspectives heuristiques qu’apporte une posture comparative aux Sciences de l’Information et de la Communication. This text develops a heuristic model which helps to understand the socio-cultural roots of representations of digital technologies. It is based on the observation of continuities in several comparative studies on media cultures in France and Germany, both individual’s representations as well as elements of discourse in third-party professional surveys and supported by official statistical data. We propose to link the observed phenomena to their socio-historical and cultural context; the practices and representations being linked through “social imaginaries” in a “process of imaginary institution of social forms” and constituting an “incorporated social knowledge”. From this theoretical position, we outline the heuristic appeal that a comparative posture has for Information and Communication Sciences. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4589 Usages des objets numériques chez les journalistes tunisiens : représentations, imaginaire et discours controversés https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4602 Ce texte invite à repenser les représentations des objets numériques et leurs logiques d'usage chez les journalistes tunisiens ; et de les inscrire dans leur contexte socio-économique et culturel. L'objectif est d'analyser ce trinôme (objet numérique/représentation/usage), sous l’éclairage des mutations à l’œuvre dans l’écosystème médiatique et l'évolution des pratiques professionnelles et communicationnelles des journalistes. L'article cherche à mettre en exergue, à partir de quelques résultats d'une étude qualitative, ce que nous qualifions de « mouvement dynamique à double sens » des représentations des objets numériques et de leurs usages qui peuvent être abordés par des discours parfois controversés quant aux usages réels. This text invites us to rethink the representations of digital objects and their logic of use among Tunisian journalists; and to place them in their socio-economic and cultural context. The objective is to analyze this trinome (digital object/representation/use), in the light of the changes at work in the media ecosystem and the evolution of professional and communicational practices of journalists. The article seeks to highlight, based on some of the results of a qualitative study, what we call a “two-way dynamic movement” of the representations of digital objects and their uses that can be addressed by sometimes controversial discourses about real uses. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4602 Les applications mobiles éducatives en apprentissage des langues : les représentations et les usages en contexte africain francophone https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4609 L’objectif de l’article est d’amorcer un état des lieux sur la question des représentations des applications mobiles éducatives dans le contexte des pays africains francophones, notamment celui du Bénin et du Niger. Il entend aussi étudier les usages de ces applications chez les étudiants de ces pays. Les modes d’usage de ces applications mobiles et les discours des usagers témoignent l’interrelation de la technique et du social. Celle-ci s’accompagne de représentations liées aux réalités sociales, culturelles et universitaires des étudiants. The objective of the article is to initiate an inventory of the question of the representations of educational mobile applications in the context of French-speaking African countries, particularly those of Benin and Niger. It also aims to study the uses of these applications among students from the said countries. The patterns of use of this mobile applications and the speeches of users bear witness to the interrelationship between technology and social life. This is accompanied by representations linked to the social, cultural and academic realities of the students. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4609 Classes virtuelles au collège et pédagogie : vers de nouvelles interactions et représentations https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4618 La crise liée au Covid-19 touche toutes les sphères sociétales et toutes les professions. Dans le domaine de l’éducation, le gouvernement invite les différentes structures éducatives à assurer une forme de continuité pédagogique en lien avec la culture du numérique (Licoppe, 2009). Pour guider ces transformations pédagogiques, l’école, le collège, le lycée, ou encore l’université demandent à leurs équipes pédagogiques de proposer au plus vite des dispositifs d’apprentissage innovants (Caron-Fasan et Parmentier, 2019). La présente recherche étudie la « coprésence à distance » (Relieu et Morel, 2011) induite par une classe virtuelle telle que construite au sein d’un collège du sud de la France. Les représentations du sens, du temps et de l’espace sont questionnées. The Covid-19 crisis affects all societal spheres and all professions. In the realm of education, the government invites the different educational structures to ensure a form of educational continuity in connection with digital culture (Licoppe, 2009). In order to guide these educational transformations, the primary school, secondary school, high school, or even university ask their teaching teams to offer innovative learning devices as quickly as possible (Caron-Fasan, Parmentier, 2019). This research studies the "remote co-presence" (Relieu, Morel, 2011) induced by a virtual classroom as constructed within a secondary school in the south of France. The representations of meaning, time and space are being questioned. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4618 Dispositifs pédagogiques numériques et représentations technophiles/technophobes. Le cas du Projet Up, dispositif pédagogique hybride innovant en contexte de crise sanitaire https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4624 La présente contribution étudie les représentations construites par les usagers d’un dispositif pédagogique numérique d’aide à la réussite mis en œuvre au sein de l’université Paul-Valéry (Montpellier, France). Elle s’emploie à analyser, à travers l’étude des usages et en appui sur une démarche ethnographique, comment se construisent les représentations des usagers de ce dispositif et comment elles évoluent au contact d’un contexte social de crise sanitaire. The current contribution focuses on the users’representations of à brandy-new success support system device, implemented at Paul-Valéry University (Montpellier, France). It seeks to analyze, through a research about the uses and an ethnographic approach, how users’representations are constructed and how they evolve in contact with a broader social context of health crisis. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4624 La fabrique de « l’art numérique ». Représentations technologiques, esthétiques et sociales https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4635 Comment les représentations ont-elles participé à la fabrique de l'« art numérique » ? À partir de l'étude de discours, des prémisses de ces pratiques à leur installation comme mouvement artistique, puis à leur popularisation, je mettrai à jour des représentations sous-jacentes, réunies dans des figures, évoluant au cours du temps, selon les fonctions qu'on (et que je) leur prête. Le terme de « représentation » sera pour cela un outil précieux, de par sa plasticité, mais aussi un concept à questionner, dans un retour réflexif sur la recherche. How representations are involved in the making of “digital art”? By studying discourses, from the premises of these practices, to their installation as an artistic movement, until their popularization, I will show the underlying representations, grouped in figures, changing over time, according to the functions that we (and that I) give to them. The term “representation” will therefore be a valuable tool, due to its plasticity, but also a concept to be questioned, in a reflective return to my research. Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4635 Hybrider les représentations pour innover dans une organisation https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4640 Dans cet article, nous proposons d’interroger le rôle des représentations dans la conception et le déploiement d’un dispositif numérique de formation. Plus précisément, nous nous intéressons, d’une part, à une forme de « langue de l’organisation », c’est-à-dire à l’indexicalité (Coulon, 2007) du langage employé dans une organisation et au sein d’une culture professionnelle, et d’autre part, les cadres structurants (les process, les formalismes des documents, l’organigramme) qui conditionnent les représentations des individus. Notre terrain est constitué par un ensemble de travaux menés au sein d’un fabricant d’hélicoptères dans le cadre d’une thèse CIFRE et d’un appel à projets européen de conception d’un dispositif de formation d’opérateurs (pilotes et techniciens de maintenance). In this article, we question the central role of representations in the design and deployment of a digital training device. >e will be interested, on the one hand, in a form of “organizational language”, the “indexicality” (Coulon, 2007) of the language used in an organization and within a professional culture, and on the other hand, the structuring frameworks (processes, document formalisms, organization chart) which condition the representations of individuals. Our field is made up of a set of works carried out within a training department of a helicopter manufacturer, which we observed as part of a CIFRE thesis and a European call for projects for the design of a digital training system for operators (pilots and maintenance technicians). Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4640 Mise en visibilité de l’histoire coloniale sur YouTube et jeu des commentaires, entre représentations, émotions et revendications. L’exemple de la série “Roots” mise en extraits sur Y https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4645 Les réseaux socionumériques ouvrent des espaces de discussion permettant à des individus et à des groupes sociaux d’exprimer leur position sur des points historiques peu abordés par les médias de presse et donc peu visibles dans le débat public. Ils rendent possible la médiatisation et le débat autour de problèmes sociaux qui n’émergent pas de manière forte dans les médias traditionnels. On peut donc légitimement se demander dans quelle mesure ces réseaux sont susceptibles de jouer un rôle dans la médiatisation de l’histoire coloniale et des responsabilités des États dans le système esclavagiste et colonial et dans la circulation des représentations à propos de l’histoire coloniale. Nous aborderons cette question à travers l’analyse d’extraits de la série Racines publiés sur YouTube et des commentaires générés par leur publication. Notre étude met en évidence des choix éditoriaux centrés sur une rhétorique de la domination et la problématique identitaire, qui favorise l’expression des affects et la contestation, et génère des discours polyphoniques sur la situation postcoloniale. Digital social networks open up spaces for possible discussion, allowing individuals and social groups to express their position on historical issues that are not widely covered by the press media and therefore not visible in public debate. They enable media coverage and debate around social issues that do not emerge strongly in traditional media. It is therefore legitimate to ask to what extent digital social networks are likely to play a role in the media coverage of colonial history and state responsibilities in the slavery and colonial system. Our study highlights editorial choices centered on a rhetoric of domination and identity issues, which promote the expression of affects and protest, and generate polyphonic discourse on the postcolonial situation.  Wed, 23 Jun 2021 00:00:00 +0200 https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4645