Les Aînés dans le Monde au XXI° siècle. Vivre ensemble.


Le Réseau international Amérique Latine, Europe et Caraïbes (ALEC) organisera son IV Congrès international, les 18, 19 et 20 novembre 2020, à la Faculté des Sciences Humaines sur le thème des « [Les] Aînés dans le Monde au XXI° siècle. Vivre ensemble« .

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU adoptent le programme de Développement Durable à l’horizon 2030, intitulé Agenda 2030. A l’issue de ce Sommet, 17 objectifs (ODD) sont signés à partir desquels tous les pays signataires doivent orienter et unir leurs efforts afin de construire un monde différent, prospère, en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.

Les aînés, dans de nombreuses sociétés, apparaissent comme un groupe vulnérable pour lequel il est urgent d’agir. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de son IV Congrès, le Réseau International Amérique latine, Afrique, Europe, Caraïbes (ALEC) , membre des Nations Unies, pour l’Engagement Social des Universités (United Academic Impact), a choisi de porter son regard sur une part importante de l’humanité, que sont les personnes du troisième âge.


Les Personnes âgées en Nouvelle-Aquitaine :

Les personnes âgées de 60 ans et plus sont au nombre de 15 millions aujourd’hui. Elles seront 20 millions en 2030 et près de 24 millions en 2060. Avec 28% de sa population âgée de 60 ans ou plus, et qui devrait atteindre 35% en 2040, la Région Nouvelle-Aquitaine relève le défi du « bien vieillir ». Les principaux enjeux soulevés par cette mutation démographique sont multiples : prévention en santé, activités des séniors, relations sociales, aide aux aidants, lieux de vie, mobilité, participation citoyenne. 

Face à ces défis, le Réseau international ALEC et le laboratoire FrED de l’Université de Limoges [1] collaborent étroitement avec Autonom’Lab [2] en Nouvelle-Aquitaine, dans le but d’identifier des pistes quant aux réponses pouvant être apportées dans l’adaptation des lieux de vie et la mobilité, dans la prévention de la perte d’autonomie et le soin, dans l’évolution des métiers de l’accompagnement, pour que nos aînés puissent participer à la vie de la société.

 

[1] Les travaux du laboratoire FrED (Université de Limoges) portent sur l’étude de la diversité des publics, des acteurs et des modes d’éducation en contexte scolaire et éducatif, les enjeux relatifs à l’éducation aux diversités et aux constructions identitaires, en espaces francophones. Ces dimensions sont interrogées pour elles-mêmes et mobilisées, dans leurs déploiements, comme des analyseurs de ce qui se joue aux interfaces des institutions éducatives, des dispositifs et des acteurs : écoles, familles, environnements socio-éducatifs. Les chercheurs de l’équipe développent principalement des méthodologies de type qualitatif.

[2] Autonom’Lab est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence Régionale de Santé et la Banque des Territoires. S’appuyant sur un partenariat public-privé-usager, Autonom’Lab accompagne les acteurs régionaux dans la compréhension et l’analyse des besoins évolutifs des personnes âgées et de son écosystème, créé les conditions favorables à l’émergence d’innovations sociales et technologiques, anticipe les nouveaux enjeux par une veille prospective à l’échelle nationale et européenne, et s’engage dans la le partage « bonnes pratiques » et la diffusion des innovations à l’échelle régionale. 1er « living lab en santé et autonomie » labellisé par l’Europe, Autonom’Lab fédère des industriels et des chercheurs, des collectivités et des associations, pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées fragiles et des personnes en situation de handicap. Les groupes Legrand, La Poste, Orange, EDF, Engie, les sociétés Indépendance Royale, Avenir Electric Limoges, ALAIR&AVD, Saniléa, Life Design Sonore, Rev’Lim, le CHU de Limoges, les laboratoires de l’Université de Limoges, l’AVRUL, la Chaire « E-santé » de la Fondation partenariale de l’Université, BPI France, le pôle de compétitivité Alpha-RLH, Cistème, la Mutualité Française Limousine, la Croix Rouge Française, Soins & Santé, l’ADPAD, Polaris Formation, la CPAM, la CARSAT, l’AG2R La Mondiale, l’APF France Handicap, Frances Assos Santé, le département de la Haute-Vienne, les villes de Limoges, Panazol, et la Communauté urbaine de Limoges Métropole témoigne de la richesse de l’écosystème métropolitain. D’autres collaborations avec les sociétés Lucine, Sunday, Satelia, Monali DV Santé, Domalys, Ullo, le cluster Odeys, la Fondation John Bost, les 12 départements, la ville de Bordeaux… ont également été conclues à l’échelle régionale.