Communication égalitaire | L’Université de Limoges s’engage


Le Président de l’Université de Limoges et toute son équipe présidentielle rappellent leur attachement à l’égalité entre les femmes et les hommes comme valeur essentielle de notre vivre ensemble. L’égalité a d’ailleurs été déclarée dernièrement comme « grande cause nationale du quinquennat » par le gouvernement actuel.

Pour traduire cette volonté forte, l’Université s’engage désormais « à utiliser une communication égalitaire dans tous les textes qu’elle produit, afin de rendre visibles les femmes et les hommes », actrices et acteurs de l’université. Elle se référera aux deux grands principes de la communication non sexiste :

  • Voir le féminin au moins une fois dans les phrases qui évoquent un collectif de personnes
  • Féminiser ou masculiniser les désignations des personnes

Un guide a été réalisé et mis à la disposition de la communauté universitaire afin de faciliter la mise en œuvre de cette communication sans stéréotype de sexe dans son travail quotidien.

L’égalité entre les femmes et les hommes concerne aussi l’égalité professionnelle, et la nécessité de travailler à réduire les freins aux carrières des femmes, pour les aider à progresser dans leur carrière et s’engager davantage vers des responsabilités pédagogiques mais aussi administratives et politiques. A ces fins, nous allons mettre en place des groupes de formation et des accompagnements spécifiques de femmes souhaitant avancer dans leur carrière (préparation de concours administratifs, mentorat, etc.).

Enfin, un travail important est fait à l’université sur la lutte contre le harcèlement sexuel et sexiste. Une cellule d’accueil et d’accompagnement des personnes victimes de harcèlement sexuel et sexiste est en cours de mise en place dans l’Université de Limoges. Celui-ci concernera les étudiantes et étudiants ainsi que les personnels. En parallèle, une enquête a été menée auprès des étudiantes et étudiants sur le harcèlement dans les campus et les transports pour se rendre en formation. Les résultats nous ont conduits à la réalisation d’une campagne de lutte et de prévention du harcèlement de rue et dans les transports. Ce travail actuellement en cours se fait en collaboration avec Christophe Ragey, vice-président Etudiant de l’Université de Limoges, et des représentants d’associations étudiantes.

> Consultez l’interview de Valérie Legros – Vice-Présidente déléguée à l’égalité et à la qualité de vie sur sa mission égalité femme-homme et sur la mise en place de l’écriture égalitaire au sein de l’Université de Limoges.