Plusieurs types de financements s’offrent aux doctorants :

   

L’Université de Limoges attribue chaque année un contingent de contrats doctoraux financés par l’Etat  et le Conseil Régional du Limousin.

Le contrat doctoral confère le statut de contractuel de droit public de l’établissement qui recrute conformément au décret du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche. Le service du doctorant contractuel peut être exclusivement consacré aux activités de recherche liées à la préparation du doctorat ; le doctorant perçoit alors un salaire de 1 684,92 euros bruts mensuel. Il peut aussi inclure, outre ces activités de recherche, un service annuel consacré à l’une des activités indiquées ci-après, pour un salaire de 2024.70 euros bruts mensuel :

– enseignement dans le cadre d’une équipe pédagogique,

– diffusion de l’information scientifique et technique,

– valorisation des résultats de la recherche scientifique et technique,

– missions d’expertise effectuées dans une entreprise, une collectivité territoriale, une administration, un établissement public, une association ou une fondation.

Conditions pour postuler à un contrat doctoral :

Le candidat doit répondre aux conditions générales d’accès au doctorat définies par l’arrêté du 7 août 2006

Des organismes de recherche peuvent financer, pour tout ou partie, un contrat de thèse :

– l’INSERM – Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale),

– le CNRS – Centre National de la Recherche Scientifique),

– le CEA – Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives),

– l’INRA – Institut National de la Recherche Agronomique

– l’ADEME – Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

– le CNES – Centre National d’Etudes Spatiales

Ce contrat de thèse a pour objectif de permettre au jeune doctorant sélectionné de mener à bien un projet de recherche dans un domaine d’expertise identifié. La réalisation et l’aboutissement du projet de recherche, encadré par un ingénieur ou chercheur confirmé ainsi que par un directeur de thèse à l’Université de Limoges, permettent la soutenance d’une thèse et l’obtention du diplôme conférant le grade de doctorat de l’Université.

Les CIFRE – Conventions Industrielles de Formation par la Recherche –  soutiennent financièrement l’embauche d’un cadre-doctorant par une entreprise durant 3 ans à l’issue desquels le travail de recherche est valorisé par la soutenance d’une thèse. Le doctorant perçoit un salaire annuel brut d’un montant minimal de 23 484 €.

Tout savoir sur la procédure CIFRE : le principe, les conditions d’attribution, l’instruction, les critères d’acceptation… consulter le site de l’ANRT (Association Nationale de la Recherche Technique).

Consultez les conditions générales d’octroi et de suivi des CIFRE.

Un certain nombre de possibilités de financements existent pour soutenir les jeunes chercheurs étrangers.

Le ministère des Affaires étrangères offre des bourses d’études. Vous trouverez des informations relatives aux différents programmes d’appui à la mobilité scientifique sur le site de Campus France : Agence nationale pour la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) propose plusieurs programmes de coopération soutenant la recherche et la formation en français.

De nombreuses autres opportunités de financement existent au plan international, chaque pays ayant une politique propre en la matière.

D’autres organismes proposent divers financements doctoraux comme l’Association France Alzeimer, la Fondation ARC pour la Recherche contre le cancer, la Direction Générale de l’Armement (DGA), L’Oréal…