Dans la même rubrique Bibliographie
Techniques
Neurochirurgie fonctionnelle
Enfant
Infectieux
Tumeurs cérébrales
Vous êtes ici : Acceuil > Manuel & Thèses > Manuel de neurochirurgie

Pathologie rachis moelle nerf

Publié le : 2 octobre 2006
Par : Gilbert DECHAMBENOIT
 Imprimer l'article
 Envoyer l'article par mail
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


Compressions médulaires lentes non traumatiques, p1
COMPRESSIONS MÉDULLAIRES AIGUËS, p2
MÉTASTASES SPINALES, p4
TUMEURS INTRA DURALES, p5
TUMEURS INTRAMÉDULLAIRES, p6
MAL DE POTT, p7
SPONDYLODISCITES NON TUBERCULEUSES, p8
TUMEURS PRIMITIVES DU RACHIS, p9
SCIATIQUE PAR HERNIE DISCALE, p10
CANAL LOMBAIRE ÉTROIT, p12
MYÉLOPATHIE CERVICARTHROSIQUE, p15
MALFORMATIONS DE LA CHARNIÈRE OCCIPITO - CERVICALE, p17
HERNIE DISCALE THORACIQUE, p18
SYNDROME DU CANAL CARPIEN, p19

SCIATIQUES NON DISCALES


Les étiologies sont nombreuses et variées.
Syndrome de sténose du canal lombaire
Spondylolisthésis
Tumorales  : neurinome, méningiome, métastases, épendymome, myélome, ostéome, hémangiome...
Infectieuses  : mal de Pott, spondylodiscite à germes banaux, arthrites sacro iliaques, épidurite.
Inflammatoires  : spondylarthrite ankylosante, maladie de Paget.
Malformatif  : kyste synovial, mégacul de sac,....

Les sciatiques tronculaires sont caractérisées par un déficit sensitivo-moteur plutôt que par des algies. Les douleurs sont le plus souvent imprécises. La topographie est variable selon le niveau lésionnel (SPE, SPI, nerf grand sciatique). Les étiologies sont nombreuses :

  • tumorales : cancers pelviens (TR), tumeurs osseuses (sacrum) ou des troncs nerveux
  • traumatiques : injection IM malencontreuse, hématome fessier,...
  • vasculaires : anévrisme poplité.

Sciatique cordonale (3%). Elles siègent le plus souvent en T12 , L1, L2 avec des douleurs fulgurantes survenant au repos plus ou moins exagérées par la flexion du cou. L’étiologie est essentiellement tumorale.