Dans la même rubrique Bibliographie
Techniques
Neurochirurgie fonctionnelle
Enfant
Infectieux
Tumeurs cérébrales
Vous êtes ici : Acceuil > Manuel & Thèses > Manuel de neurochirurgie

Pathologie rachis moelle nerf

Publié le : 2 octobre 2006
Par : Gilbert DECHAMBENOIT
 Imprimer l'article
 Envoyer l'article par mail
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


Compressions médulaires lentes non traumatiques, p1
COMPRESSIONS MÉDULLAIRES AIGUËS, p2
MÉTASTASES SPINALES, p4
TUMEURS INTRA DURALES, p5
TUMEURS INTRAMÉDULLAIRES, p6
MAL DE POTT, p7
SPONDYLODISCITES NON TUBERCULEUSES, p8
TUMEURS PRIMITIVES DU RACHIS, p9
SCIATIQUE PAR HERNIE DISCALE, p10
CANAL LOMBAIRE ÉTROIT, p12
MYÉLOPATHIE CERVICARTHROSIQUE, p15
MALFORMATIONS DE LA CHARNIÈRE OCCIPITO - CERVICALE, p17
HERNIE DISCALE THORACIQUE, p18
SYNDROME DU CANAL CARPIEN, p19

COMPRESSIONS MÉDULLAIRES AIGUËS


Apparition en quelques minutes (ou quelques heures), précédé parfois d’une rachialgie en coup de poignard, d’une paraplégie flasque ou flasco- spasmodique associée ou non à des troubles sphinctériens.
Toutes les étiologies des compressions médullaires lentes peuvent évoluer sur un mode aigu (épidurite, spondylodiscite, tumeurs osseuses primitives ou secondaire,....). Cependant il faut envisager d’abord les étiologies suivantes :

PRINCIPALES ÉTIOLOGIES

  • Hématorachis spontané (épidural, sous dural, hématomyélie) ou sous anticoagulant
  • Malformations vasculaires :
    • malformations artérioveineuses intramédullaires
    • fistules artério-veineuses périmédullaires intradurales
    • fistules artério-durales à drainage veineux périmédullaire
    • angiome caverneux, syndrome de cobb, hémangiome vertébral,...
  • Tumeur intra médullaire ayant saigné.
  • Hernie discale.

DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL
Myélomalacie secondaire à une compression ou thrombose artérielle spinale : artériosclérose des artères médullaires, artérite avec embols.

PARACLINIQUE
1 - IRM. Angio IRM.
2 - Myélographie.
3 - Angiographie médullaire.

TRAITEMENT
Étiologique associée éventuellement à une décompression médullaire.
Embolisation et/ou chirurgie pour les malformations vasculaires.