Dans la même rubrique Bibliographie
Techniques
Neurochirurgie fonctionnelle
Enfant
Infectieux
Tumeurs cérébrales
Vous êtes ici : Acceuil > Manuel & Thèses > Manuel de neurochirurgie

Pathologie vasculaire

Publié le : 28 avril 2006
Par : Gilbert DECHAMBENOIT
 Imprimer l'article
 Envoyer l'article par mail
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


Hémorragie méningée, p1
Anévrisme artériel intrâcranien, p2
Sténose carotidienne, p3
Hématome intra cérébral spontané, p4
Malformations vasculaires cérébrales, p5
Angiomes carverneux intracérébraux (cavernous hemangioma, cavernome ), p6
Angiomes veineux, p7
Télangiectasies, p8
Fistules carotido-carverneuses, p9
Fistules artério-veineuses de la dure mère, p10
Anévrisme de l’ampoule de Galien, p11

Fistules carotido-carverneuses


Les fistules carotido-caverneuses sont des shunts entre la carotide interne intra-caverneuse (rarement carotide externe) et ses branches avec le sinus caverneux. Elles peuvent être spontanées ou traumatiques (crânien, iatrogène).
La classification de Barrow tient compte de la vitesse circulatoire, de l’origine des artères alimentant la fistule carotido-caverneuse et des voies de drainage. Quatre types peuvent être distingués :

(GIF)

La bilatéralisation est exceptionnelle. Des thromboses spontanées ont été décrites en particulier dans les types B,C,D. Mais sans traitement l’évolution se fait le plus souvent vers une kératite, un glaucome et surtout une cécité et/ou une hémorragie (cérébrale, épistaxis foudroyante).

CLINIQUE Installation progressive (semaines, mois) ou parfois brutalement.
1 - Exophtalmie pulsatile uni ou bilatérale. Hyperhémie conjonctivale.
2 - Ophtalmoplégie. Au FO on peut noter une hémorragie rétinienne, un oedème papillaire qui peut évoluer vers une atrophie optique.
3 - Céphalées.
4 - Souffle intracrânien, diminuant après compression de la carotide.

PARACLINIQUE
1 - TDM - IRM : dilatation du sinus caverneux, des veines ophtalmiques. Exophtalmie.
2 - Angiographie précisant le type anatomique de la fistule.

TRAITEMENT (cf supra)