L’émergence des figures en conception d’artefacts https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4598 Parmi tous les objets qui intéressent aujourd’hui la sémiotique, certains d’entre eux touchent directement à nos relations avec les machines qui nous entourent : en particulier, les « interfaces hommes/machines » qui sont des objets complexes typiquement sémiotiques, des « textes » en somme, ne serait-ce que parce qu’elles impliquent une réflexion sur leur ergonomie, et, par conséquent, sur les procédures d’interprétation et de production de sens mises en œuvre par les usagers. L’étude de Madeleine Arnold conjugue ces deux types d’objets, puisqu’elle s’intéresse ici à la manière dont les usagers d’un logiciel de conception automatique s’approprient les consignes et les procédures, au croisement entre les représentations verbales et les représentations visuelles. Numéros Nouveaux Actes Sémiotiques fr Mon, 27 May 2013 21:46:27 +0200 Tue, 22 Jan 2019 10:51:04 +0100 https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4598 0 Avant-propos, Interobjectivités https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4599 Mon, 27 May 2013 21:47:46 +0200 https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4599 L’émergence des figures en conception d’artefacts https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4600 Mon, 27 May 2013 21:48:12 +0200 https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4600 Dossier critique https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4601 Mon, 27 May 2013 21:48:25 +0200 https://www.unilim.fr/actes-semiotiques/4601