Séminaire de socio-sémiotique 2016

Eric Landowski, Jean-Paul Petitimbert

Sens et interaction

Présentation de travaux

Discussion de recherches en cours

Le séminaire a pour objectif de promouvoir une conception non dogmatique et une pratique vivante de la sémiotique.A cet effet, nous proposons un dispositif théorique qui repose sur la distinction entre quatre grands régimes de construction du sens dans l’interaction.  L’analyse de la manière dont ils s’articulent dynamiquement les uns aux autres conduit à une problématique du sens de la vie et invite à une réflexion nouvelle sur le rôle, le statut et la vocation de notre discipline, à mi-chemin entre descriptions anthropologiques, critique socio-politique et réflexion philosophique.

Les réunions se dérouleront à partir de présentations faites alternativement par ceux des participants désireux de soumettre leurs travaux ou leurs projets à discussion dans le cadre de l’approche socio-sémiotique, et par les responsables du séminaire.  Y sont invités les chercheurs, sémioticiens confirmés ou non, intéressés par une réflexion critique et méthodiquement articulée concernant les tenants et aboutissants de notre « postmodernité ».

Les 25 février, 24 mars, 28 avril, 26 mai, 23 juin 2016

de 18h à 20h

à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP)

79 avenue de la République, Paris XIe

Bibliographie

Algirdas J. Greimas et J. Courtés, Sémiotique. Dictionnaire, Paris, Hachette, 1979.

  — De l’Imperfection, Périgueux, Fanlac, 1987.

Eric Landowski, Passions sans nom, PUF, 2004.

  — Les interactions risquées, Pulim, 2005.

  — « Avoir prise, donner prise », Actes Sémiotiques, 112, 2009

  — « Une sémiotique à refaire ? », Galaxia, 26, 2013

Jean-Paul Petitimbert, « Entre l’ordre et le chaos », Actes Sémiotiques, 116, 2013

 — « Lecture d’une pratique et d’une interaction », Actes Sémiotiques, 118, 2015