Laurie Bessette : « L’alternance : la transition parfaite avec l’enseignement théorique »



Laurie Bessette, 23 ans, diplômée du Master 2 Droit et Economie du Sport en 2015, nous raconte comment l’alternance lui a permis de s’insérer dans la vie professionnelle rapidement.

Quel est votre parcours universitaire ?

J’ai fait une licence de droit puis le master « Droit et Administration des Organisations » à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l’Université de Limoges. Ensuite, j’ai été recrutée à l’Institut du Droit Equin en CDD à Limoges. Puis, j’ai réalisé un second master 2, « Droit et Economie du Sport », à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques, en alternance.

Avez-vous choisi  votre master pour la possibilité d’alternance ?

Complètement. C’était un concours de circonstance. J’avais mon projet de contrat d’apprentissage avant même d’avoir trouvé la formation qui me correspondait. L’institut du Droit Equin, chez qui j’étais en CDD, avait un nouveau projet à mettre en place mais pas les moyens financiers de recruter un salarié à temps plein. L’année d’apprentissage était pour lui comme pour moi une bonne opportunité. Mon objectif était alors de développer ce nouveau projet durant mon année de formation. Si à la fin, les projets étaient mis en place, je pouvais avoir un poste à temps plein. L’alternance représentait la transition parfaite, me permettant de compléter le parcours que j’avais jusqu’à présent et d’acquérir de nouvelles compétences qui me sont utiles au quotidien.

Comment s’est passée votre année ?

Etant donné que j’étais en CDD au sein de la structure, j’étais déjà intégrée. J’ai continué à mener les mêmes missions que j’avais. J’étais Directrice Adjointe de l’association. Il faut savoir que nous sommes une petite association de deux salariés seulement donc nous sommes multitâches. Disons que je m’occupais des missions de juriste mais aussi des tâches administratives : gestion quotidienne de l’association, réponses aux adhérents et au public pour diverses questions. J’ai changé de statut entre mon CDD, mon contrat d’alternance et aujourd’hui, cependant j’ai toujours gardé les mêmes responsabilités.

Etiez-vous la première alternante au sein de cette structure ?

Non, l’unique salariée qui était présente au moment où je suis arrivée, avait elle aussi fait de l’alternance dans le cadre de la même formation il y a 10 ans.

Comment organisiez-vous votre temps entre l’entreprise et l’université ?

J’étais une semaine en cours, une semaine en entreprise. Le rythme était bien adapté, il me permettait de jongler assez facilement avec les deux environnements. Quand j’étais en cours, j’étais vraiment en cours et vice-versa. Chaque semaine, nous nous organisions avec ma collègue pour répartir les tâches en fonction de mes présences.

Qu’est-ce que l’alternance vous a apporté ?

L’alternance m’a permis :

  • De faire une bonne transition entre les enseignements théoriques et la vie professionnelle
  • D’acquérir toutes les compétences nécessaires au métier vers lequel on se destine
  • D’être opérationnelle et de pouvoir travailler tout de suite, ce qui n’est pas du tout le cas lorsque l’on fait une formation purement théorique à mon avis. Je l’ai vu à la suite de mon premier stage en master, j’étais incapable de travailler en autonomie.
  • D’avoir une expérience professionnelle longue sur mon CV. La recherche d’emploi, après mon premier master, a vraiment été rude. Ce n’était vraiment pas évident de trouver un emploi autant pour moi que pour mes collègues de promo.

Avez-vous rencontré des difficultés durant votre année de formation ?

Globalement, ça s’est bien passé parce que j’avais la chance d’avoir un tuteur qui me dégageait du temps lorsque j’en avais besoin notamment pour la rédaction du mémoire. Cependant, c’est quand même prenant et dense. La souplesse de l’employeur compte beaucoup.

Et maintenant, que faites-vous ?

L’alternance a vraiment joué en ma faveur. Mon employeur était satisfait de mon travail. J’ai été directement embauchée en CDI au même poste avec les mêmes missions.

Que sont devenus vos collègues de promo ?

Mon master était accessible en initiale et en apprentissage. Cependant, 10 d’entre nous étaient en formation continue, donc déjà en poste, et les 10 autres étaient en alternance. Tous aujourd’hui sont en poste, soit dans leur structure d’accueil soit dans une autre entreprise.

> Consultez le témoignage d’un chef d’entreprise sur l’alternance
> Consultez le témoignage d’une ancienne étudiante en alternance en Master Génie civil
> Consultez le témoignage d’un ancien étudiant en alternance en Master Comptabilité Contrôle Audit

Pour en savoir plus sur les possibilités d’alternance à l’Université de Limoges :
Carrefour des étudiants
88 rue du Pont Saint-Martial
87000 Limoges
05 55 14 90 70 /