Présentation générale :

L’Université de Limoges (14.000 étudiants, 850 enseignants-chercheurs) est l’une des 18 universités françaises à être passée aux «Responsabilités et Compétences Elargies », c’est à dire à avoir la pleine responsabilité de sa gestion financière, de ses ressources humaines, etc. Elle a mis en place le logiciel de gestion APOGEE depuis 1996. Le dispositif LMD qui été mis en place à la Faculté des Sciences et  Techniques (FST) en 2004 a été accompagné d’une restructuration et d’un renforcement du service de la scolarité.

L’Université de Limoges a une expérience de l’appui institutionnel auprès d’universités de l’Afrique de l’Ouest notamment et elle a développé son expertise sur les aspects « organisation de la recherche », « informatisation des services financiers » et « informatisation des services documentaires ». La personne contact pour le programme est actuellement délégué scientifique à l’AERES (agence d’évaluation des universités et des écoles).Rôle précis dans le programme TEMPUS Modegov:

L’université de Limoges (UNILIM) est l’organisation candidate, à ce titre elle porte la responsabilité globale de la mise en œuvre et de la gestion du programme.

Ses représentants font partie du Comité de pilotage (COPIL) qui est composé de représentants de chacune des organisations du partenariat et dont les responsabilités principales sont de lancer le projet ; valider les responsables opérationnels sur proposition du Comité de projet ; faire le point chaque année sur l’état d’avancement du programme et prendre les mesures correctrices qui s’avèreraient nécessaires ; et adopter le bilan final.

Deux représentants de l’UNILIM font également partie du Comité de projet, qui a pour responsabilité la mise en œuvre et la coordination des activités et leur suivi. Elle est par ailleurs chef de file pour la réalisation des lots WP.1 et WP.8. Elle apporte son appui à l’Université de Poitiers, chef de file pour la réalisation du lot WP.2.

c

c

c

« Ce programme a été financé avec le soutien de la Commission Européenne. Cette publication reflète seulement l’opinion de l’auteur, la Commission Européenne ne peut pas être tenue responsable du contenu ou de l’usage du document. »