Offre de thèse DGA

INTERACTIONS ONDES EM / VIVANT POUR DES APPLICATIONS SANS FIL EMERGENTES : MODELISATION, INSTUMENTATION ET DOSIMETRIE
Contexte :
De multiples types de signaux electromagnetiques (EM) sont de plus en plus presents dans notre environnement suite au developpement de nouvelles technologies sans fil. Par ailleurs, l’apparition de nouveaux usages impliquent l’interaction des structures rayonnantes avec le corps notamment en champ proche (par ex. reseaux corporels sans fil emergents [BAN], systemes de transfert d’energie sans fil [WPT], etc.). D’autre part, des progres tres recents dans le domaine des interactions ondes / vivant suggerent que,
sous certaines conditions, les micro-ondes modulees peuvent interferer avec le  fonctionnement cellulaire.
Dans ce contexte il est primordial de maitriser precisement les niveaux d’exposition aux champs EM, mais egalement d’etudier et quantifier leurs impacts potentiels sur le vivant.
Objectifs : L’objectif de ce projet de these est d’etudier en amont la biocompatibilite des differents types de signaux EM notamment pour les scenarios d’expositions du vivant en champ proche.
Descriptif des travaux envisages :
Le doctorant travaillera a l’Institut d’Electronique et de Telecommunications de Rennes (IETR) au sein de l’Equipe « Systemes Rayonnants Complexes¡¦ du Departement ¡¥Antennes et Dispositifs Hyperfrequences ».
Une collaboration est prevue avec l’Institut de Recherche sur la Sante, l’Environnement et le Travail (IRSET), Inserm U1085, equipe »Transcription, Environnement et Cancer »(TrEC).
Les travaux porteront sur les points suivants :
(1) Conception et optimisation de structures rayonnantes et de nouveaux systemes d’exposition specifiques pour les experiences bioelectromagnetiques (en regime continu et / ou en impulsionnel).
En particulier il s’agira de controler le champ proche de l¡¦antenne et le debit d’absorption specifique (DAS) pour garantir une maitrise des conditions d¡¦expositions des cellules humaines ;
(2) Analyse des interactions EM et thermiques en champ proche via l¡¦exposition de cultures de cellules humaines aux signaux de type BAN ;
(3) Utilisation des outils de modelisation EM / thermiques et de moyens de mesures (analyseur de réseaux, analyseur de spectre, oscilloscope a haute resolution, etc.) pour la dosimétrie numérique et expérimentale ;
(4) Contribution au developpement de standards de mesures pour les applications sans fils émergentes, notamment en ondes millimetriques.
Ces travaux s’appuieront sur les resultats des etudes anterieures realisees par l’IETR/IRSET qui ont ete deja recompenses par plusieurs distinctions nationales et internationales.
Candidat
Master ou niveau equivalent specialise en electromagnetisme, modelisation numeriques, mesures en microondes,
dosimetrie. Des connaissances en biologie cellulaire / biophysique seront appreciees.
Financement
Bourse DGA (la nationalite europeenne est requise).
Personnes a contacter
Pour candidater merci d’adresser votre CV, lettre de motivation et les releves de notes avant le 27 mars 2013.
Maxim ZHADOBOV, Charge de Recherche CNRS (maxim.zhadobov@univ-rennes1.fr)
Ronan SAULEAU, Professeur de l’Universite de Rennes 1 (ronan.sauleau@univ-rennes1.fr)

Comments are closed.