MASTER 2 – Zoonose et Environnement

La circulation des organismes, infectieux, vecteurs ou réservoirs, à travers la planète s’accélère de manière préoccupante suite à la mondialisation. Seuls, les êtres humains sont régulièrement soumis à des contrôles sanitaires, le plus souvent à leur arrivée en région développée. Les animaux destinés à l’alimentation humaine sont de plus en plus contrôlés à l’exportation à partir des régions de production, même si, en amont, les conditions environnementales sont difficilement maîtrisables. Quant aux infections à transmission vectorielle, zoonosiques ou non, les dernières épidémies virales ont montré l’absence totale de réalisme et de procédures à mise en œuvre rapide. Les pays du sud sont les premiers concernés.

Objectif : La spécialité (Master indifférencié) préparera aussi bien à des métiers accessibles en fin de diplôme qu’à la préparation d’une thèse d’université. La différence de débouchés tient au niveau de responsabilité de l’emploi : (1) former au plus haut niveau des cadres destinés à prendre en charge tous les problèmes liés aux zoonoses et à leur contrôle dans l’environnement ; (2) préparer des professionnels du contrôle des zoonoses dans les domaines de la santé publique, de la santé animale, de l’assainissement, de l’industrie agro-alimentaire, de la réglementation sanitaire internationale ; (3) favoriser le développement de la recherche en matière de relations entre les affections d’origine animale et la probabilité de transmission à l’homme, et dans le domaine de l’épidémiologie et du contrôle des zoonoses.

Compétences : au terme de la formation, l’étudiant saura analyser et développer des activités de recherche dans le domaine de l’épidémiologie, du dépistage et du contrôle des zoonoses.S’il oriente son cursus vers la recherche, il aura acquis une certaine autonomie dans l’organisation de son axe de recherche, tout en maîtrisant la capacité de s’intégrer dans une équipe et d’en partager les objectifs. S’il se destine à intégrer d’emblée le monde professionnel, l’étudiant choisira des UE optionnelles qui lui permettront une efficacité immédiate.

Connaissances : au cours de la spécialité, l’étudiant aura acquis des connaissances théoriques et pratiques à travers les 2 UE généralistes consacrées aux zoonoses et à leur diagnostic, et les UE spécialisées choisies traitant des applications agro-alimentaires (contrôle, réglementation, droit international), des applications à l’assainissement (génie civil, réglementation, abattage, utilisations industrielles, traitements des déchets) et du contrôle des zoonoses (santé publique, veille sanitaire,dépistage, vecteurs, prévention), qu’il aura validées (semestre 3). Ses connaissances seront approfondies dans le thème qu’il aura choisi au cours de son stage de 6 mois (semestre 4), grâce à une formation par la recherche ou à l’insertion dans le monde professionnel.

——————————————————————————————————————————————–

Profil du candidat

Le candidat au M2 doit avoir des connaissances dans les sciences de la vie, leur approche génétique, les biostatistiques, la biodiversité. Il doit avoir un niveau d’anglais au moins égal à B1 et doit être mobile.
Il doit posséder un intérêt particulier pour la santé humaine et animale, le contrôle des maladies infectieuses, les aspects réglementaires du domaine, les pays en développement ou émergents.

——————————————————————————————————————————————–

Enseignement du semestre 3

G1 : Zoonoses (Facteurs de risques)
G2 : Diagnostic biologique
Séminaire : bioéthique
S1: Applications agro-alimentaires (contrôle, réglementation, droit international).
S2 : Applications Ă  l’assainissement (gĂ©nie civil, rĂ©glementation, abattage, utilisations industrielles, traitements des dĂ©chets)
S3 : Applications Ă  l’assainissement (gĂ©nie civil, rĂ©glementation, abattage, utilisations industrielles, traitements des dĂ©chets)
UE Anglais Scientifique. Une inscription Ă  un test TOIEC est prise en charge par la formation

Stage du semestre 4

Un stage de 6 mois en laboratoire de recherche ou d’application est obligatoire au semestre 4. Le choix d’un laboratoire d’accueil à l’international sera vivement encouragé, au sein du réseau de partenaires européens (Anvers, Lisbonne) ou sud-américains (Argentine, Equateur, Paraguay), ou dans une entreprise multinationale (industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire). De plus, le Master est adossé à l’unité INSERM U 1094, structure très propice aux stages de recherche.

Poursuites d'études / débouchés

L’objectif du Master est double : soit former les étudiants à la préparation d’une thèse d’université (orientation recherche), soit permettre leur entrée directe dans le monde socio-professionnel (orientation professionnalisante).
Métiers : conseiller en élevage (pathologie animale, prévention des zoonoses), responsable de l’assainissement (abattoirs, industrie agro-alimentaire), responsable de la surveillance épidémiologique des zoonoses (santé humaine, santé animale), conseiller R&D dans l’industrie pharmaceutique (traitement des zoonoses, vaccins), conseiller sanitaire à l’exportation (produits carnés).
Secteurs d’activités : industrie pharmaceutique (dont vétérinaire), industrie agro-alimentaire, organismes de surveillance épidémiologique (animale et humaine), organismes de contrôle sanitaire des zoonoses et des produits carnés (laboratoires d’analyses). Des activités de recherche publique ou privée peuvent être développées dans les secteurs cités après l’obtention d’une thèse d’université.

DOCUMENTS A TELECHARGER
Le descriptif du Master
L’annexe (obligatoire pour l’inscription en M2)

——————————————————————-

CONTACTS

Bertrand COURTIOUX

MCU
Responsable du Master

Courriel : bertrand.courtioux@unilim.fr

——————————————————————- CANDIDATURES 2017 ——————————————————————-

AVANT LE 1er AVRIL 2017
Les candidats dont le pays de rĂ©sidence adhère Ă  CAMPUS France trouveront toutes les informations Ă  l’adresse suivante (choisir la rĂ©fĂ©rence: 28966-12207) :
CAMPUS FRANCE

—————————————-

DĂ©poser Ă©galement une candidature pour :
LA BOURSE D’EXCELLENCE

——————————————————————- ——————————————————————-

DU 02 MAI AU 12 JUIN 2016
Les candidats dont le pays de rĂ©sidence se situe dans l’ESPACE SCHENGEN peuvent dĂ©poser leur candidature Ă  l’adresse suivante :
UNILIM online – M2 ZE

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21