TROPALS

Etude Epidémiologique de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) sous les Tropiques

Le lien entre l’origine ancestrale des populations humaines et la survenue de la SLA au niveau mondial a été investigué au travers d’une méta-analyse considérant l’incidence de la maladie décrite par les études en population générale. Ce travail (Marin et al. Int J Epidemiol 2016) a mis en évidence l’homogénéité des données d’incidence dans les populations d’origine Européenne (Europe, Amérique du Nord, Nouvelle Zélande et des différences significatives entre les données d’Europe du Nord, d’Asie de l’Est et d’Asie du Sud.

En outre, la variabilité à l’échelon mondial des caractéristiques démographiques et cliniques et de survie des patients atteints de SLA a également été considérée (Marin et al. Eur J Epidemiol 2016). Les résultats mettaient en évidence une hétérogénéité de la SLA lors du début de la maladie (âge, sex-ratio, forme de début), lors du diagnostic, en termes de survenue des comorbidités dans l’année suivant le diagnostic et en termes de survie. Le sous-continent était la source majeure de l’hétérogénéité des données. Certains marqueurs étaient homogènes dans les populations occidentales (sex-ratio, âge) et différents dans les autres populations. D’autres caractéristiques présentaient de fortes variations entre les sous continents Européens (antécédents familiaux de SLA, forme bulbaire) et dans les autres continents. En conséquence, la survie depuis le début de la maladie apparaissait très variable, comprise entre 24 mois (Europe du Nord) et 48 mois (Asie Centrale).

Devant la faiblesse des données disponibles concernant des patients atteints de SLA sur le continent Africain, un travail a été mené afin de décrire la littérature existante sur le sujet (Marin et al. 2012 ALS) conjointement à la mise en place d’un réseau d’échanges entre les neurologues du continent, et d’une base de données en ligne TROPALS permettant le recueil de données phénotypiques et évolutives de patients atteints de SLA résidant en Afrique.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’interface de la base de données TROPALS

——————————————————————————————————————————————– Mots-clĂ©s : SLA, Afrique, PhĂ©notypes

——————————————————————-

Programmation : 2012 – prospective

——————————————————————-

Productions scientifiques

Publications Colloques Posters

——————————————————————-

Coordination

Benoit MARIN

Référent scientifique
PU-PH

Chercheur(euse)s impliqué(e)s

Bello HAMIDOU

Docteur
assistant de projet

AnaĂŻs LABRUNIE

IGE
Traitement des données

——————————————————————-

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21