Thèse de Gustave MABIAMA

Evaluation de l’état nutritionnel (et des facteurs associés) des personnes âgées au Cameroun

Le vieillissement est l’ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l’organisme au cours du cycle de la vie, de manière marquée à partir de l’âge mature. Il entraîne un déclin des capacités fonctionnelles compromettant les chances de survie. Il est influencé par de nombreux facteurs parmi lesquels la nutrition et l’activité physique.

La dénutrition est une pathologie qui a de multiples conséquences néfastes de santé, en particulier chez les personnes âgées, et par conséquent retentit fortement sur l’économie de santé d’un pays en alourdissant le poids des maladies chroniques
Le taux de vieillissement de la population du Cameroun est de 5% avec des pics à 12% dans certaines régions. Ce vieillissement pourrait connaître une augmentation d’ici les 5-10 prochaines années et représentera un véritable problème de santé publique pour un pays dit en voie de développement.
Si des données existent sur la situation socio-économique des personnes âgées elles sont très rares concernant leur statut nutritionnel. Une seule publication a mis en évidence une prévalence de dénutrition de 42,4%, mais dans une population de patients hospitalisés à Douala, incluant 20,6% de patients âgés de 60 ans ou plus.

L’objectif de ce travail est d’évaluer le statut nutritionnel des personnes âgées (>= 60 ans). De manière spécifique, il s’agira de déterminer la prévalence de la dénutrition ainsi que des facteurs associés. L’hypothèse générale formulée est que Les personnes âgées au Cameroun présentent un statut nutritionnel altéré associés à des facteurs de comorbidité.

A travers une étude transversale, et après obtention de divers accords, dont la clearance éthique, l’étude sera conduite sur toute l’étendue du territoire camerounais, divisé en 10 régions, elles-mêmes subdivisées en zones urbaine et rurale. Pour une population de personnes âgées estimée à 870 642 individus avec une marge d’erreur de 5 % et un niveau de confiance de 95%, la taille minimale de l’échantillon est évaluée à 384 individus. Les individus seront répartis au prorata du genre, des zones et des personnes âgées dans chaque région. L’échantillon sera soumis à une enquête visant à déterminer l’IMC, le statut nutritionnel, les problèmes fonctionnels, neuro-psychologiques, médicaux ainsi que le comportement alimentaire.

Les résultats de cette étude seront valorisés à travers conférences, productions scientifiques et soutenance de thèse et participeront à la mise en place d’une politique publique d’alimentation et de prise en charge de la personne âgée au Cameroun.

——————————————————————————————————————————————–
Mots clés : Nutrition – Cameroun– veillissement

Programmation [sept 2018 – sept 2021]

——————————————————————-

Gustave MABIAMA

Doctorant
mabio2003@yahoo.fr

——————————————————————-

Sous la direction de

Pierre JESUS

Directeur de la thèse
MD, PhD, HDR

En cotutelle

Dieudonné ADIOGO

Directeur de thèse
PU

——————————————————————-

Articles Colloques Posters

——————————————————————-

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21