Axe B


Projet B1 : Interactions entre les biomasses épuratoires et les micropolluants anthropiques ou naturels et leurs conséquences environnementales.

Caractériser les impacts des métaux ou des antibiotiques sur le fonctionnement des procédés de traitement des eaux est l’objectif final de cet axe. Cette étude inclut les objectifs du projet européen PILLS à savoir le devenir des antibiotiques dans les systèmes épuratoires mais également les objectifs déjà abordés dans le laboratoire relatifs à l’impact des métaux sur les biomasses. Un travail important sera poursuivi sur la structure biologique et biochimique de ces agrégats biologiques avec une identification des groupements complexants.

Projet B2 : Comportement des mélanges complexes (organiques et inorganiques) dans les réactions physicochimiques du traitement des eaux : coagulation-floculation et sorption

Le laboratoire s’intéresse depuis très longtemps à deux réactions essentielles mises en œuvre dans le traitement des eaux : la coagulation-floculation et l’adsorption. Ce projet a pour objectif l’adaptation de ces procédés à un contexte de production d’eau ou de traitement d’effluents industriels dont la matrice chimique à traiter est de plus en plus complexe.  Cette approche nécessite le développement de nouvelles phases solides de manière à répondre à des critères de dépollution des eaux.  Le travail réalisé sur les métaux et métalloïdes (As) sera poursuivi avec l’identification des formes chimiques et leur réactivité sur des phases absorbantes et/ou réactives. Des études concerneront des mélanges complexes (organique/inorganique) et leurs devenirs dans des procédés de traitement adaptés : mise en œuvre d’adsorbants composites ou de l’électrocoagulation.

Voir les projets en cours dans cet axe de recherche.