Environnement en Limousin | AAP


Environnement, Territoires, Circulations

Coordination

Anne-Claude Ambroise-Rendu

Professeur


Programme 2016 - 2017


L’environnement au prisme de l’histoire : dans le cadre d’un appel à projet thématique consacré à l’histoire de l’environnement en Limousin, il s’agit de tester l’hypothèse d’une apparition précoce et d’un renouvellement permanent depuis les XVIIIe et XIXe siècles et jusqu’au XXIe siècle des préoccupations environnementales en Limousin. Ce projet s’attachera à dégager les éléments de continuité, éventuellement de transmission, susceptibles de caractériser différentes phases ou cycles d’émergence, d’expression et de traductions (sociales, territoriales, politiques) de cette sensibilité « écologisante ».

L’approche locale permettra d’examiner la spécificité d’une région agricole et relativement préservée des principales menaces pesant sur l’environnement, de voir comment le développement des industries locales (porcelaine, ganterie, etc.) a joué ou non dans les premières mobilisations, d’interroger le rôle des acteurs (sociétés de pêche, de chasse, associations régionalistes et folkloristes).

Le repérage et l’analyse de sources variées (littérature, sources juridiques, factums, canards et presse, archives de police, administratives et d’association etc.) et du cadre législatif et juridique dans lesquelles elles ont été conçues permettront de circonscrire les conditions de l’éveil de ce souci de préservation d’un environnement bouleversé par le développement de l’industrie, de l’urbanisation et des communications (souci patrimonial et esthétique ou souci lié aux risques sanitaires ?).

Le projet est articulé sur trois axes :

  1. Prises de consciences (des risques de pollution, des menaces sanitaires, des atteintes au patrimoine naturel ou à la biodiversité, etc.).
  2. Mobilisations, initiatives et innovations (individuelles, associatives, sociales).
  3. Engagements individuels et institutionnels et politiques publiques (en particulier les collectivités).

Un des intérêts de cette question est de l’aborder à partir de l’espace local et de ses terroirs, en partenariat avec les associations (sociétés de chasse et de pêche, associations culturelles et patrimoniales, associations de protection de l’environnement), et la presse régionale en prenant en compte le cadre spécifique des cultures traditionnelles d’une part, celui de la culture politique spécifique au Limousin d’autre part et enfin celui de l’organisation pratique des activités locales (préservation des zones de pêche et de chasse, dynamisme du cadre associatif spécifique à l’environnement par exemple).