COL&MON (ANR) | Collégiales et monastères de la réforme carolingienne au concile de Trente (816-1563)


Pouvoirs, Institutions, Conflits

Coordination

Anne Massoni

Université de Limoges | France


Noëlle Deflou-Leca

Université de Grenoble | CERCOR (UMR 8584) | France

Thierry Kouamé

Université de Paris I | LAMOP (UMR 8589) | France

Thierry Joliveau

Université de Saint-Etienne | EVS (UMR 5600) | France

Organisations

  • ANR-15-CE27-0005-01
  • Université de Limoges
  • Université de Saint-Etienne
  • Université de Paris I

Programme 2016-2020



COL&MON est un projet de recherche fondamentale en histoire du phénomène religieux ayant pour objet les établissements abritant un clergé collectif : collégiales et monastères. Présents partout dans l’Occident médiéval et représentant deux des principales formes de vie religieuse, ils constituent les composantes essentielles du maillage ecclésiastique médiéval. Le principal objectif est de comprendre les ressorts de l’implantation du réseau de ces établissements et de son évolution dans l’espace français entre 816 et 1563, autrement dit entre deux grandes phases de réformes qui ont des répercussions durables sur le fonctionnement et l’organisation des structures religieuses occidentales. COL&MON (https://colemon.huma-num.fr/) vise à réaliser une nouvelle solution logicielle de cartographie historique qui permette de jeter une lumière nouvelle sur les raisons et les modalités de l’implantation de ce réseau, de son expansion dans l’espace, de ses multiples transformations et de la disparition d’une partie de ses membres. Sans négliger l’analyse locale, notamment dans les espaces urbains, le projet cherche à privilégier les analyses historiques à petite, voire toute petite, échelle (régions, diocèses, provinces ecclésiastiques, royaume).

COL&MON se propose de cartographier de la donnée historique issue de deux bases de données, l’une portant sur les collégiales (http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/), l’autre sur les monastères (http://borne.univ-st-etienne.fr/monasteres). Il développera et mettra en commun ces deux bases en un corpus numérique qui répertorie et décrit institutionnellement et physiquement collégiales et monastères : localisation géo-référencée, données chronologiques, juridiques et institutionnelles, spirituelles et archéologiques. L’architecture des deux bases, élaborées séparément, comporte de nombreux points de convergence et intègre des connaissances venues de plusieurs disciplines : histoire, géographie, histoire du bâti, histoire de l’art, histoire du droit, archéologie et géomatique. Grâce à une synergie entre ces disciplines ayant chacune des processus cognitifs et des méthodologies propres, le projet cherche à développer une nouvelle connaissance des communautés religieuses médiévales à travers leur approche cartographique.