La « Déclaration universelle des droits de l’humanité »

Le Président de la République, dans ses vœux  adressés aux français le 31 décembre 2014, avait  affirmé : « Maintenant nous devons entrainer le monde pour qu’il puisse adopter à son tour une Déclaration pour les droits de l’humanité pour préserver la planète. »

Dans une lettre de mission du 4 juin 2015 il en confiait la responsabilité de l’élaboration à Madame Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement et avocate spécialiste du droit de l’environnement.

Dans le groupe de travail composé d’une dizaine de personnes, deux membres du CRIDEAU-OMIJ, Hubert Delzangles  et Jean-Marc Lavieille, sollicités par Michel Prieur, ont participé depuis trois mois à l’écriture de cette déclaration qui  est accompagnée d’un rapport explicatif, l’une et l’autre ont  été remis à L’Elysée le25 septembre 2015.

La « Déclaration universelle des droits de l’humanité », dans la filiation en particulier de la « Déclaration universelle des droits de l’homme » de 1948, comprend quatre pages, ses  seize articles sont ordonnés en trois parties : les principes, les droits, les devoirs.

Le temps était venu de l’avènement d’un tel texte pour au  moins trois raisons : l’humanité se trouve devant un ensemble de périls majeurs,  de nombreux textes internationaux font déjà référence à l’humanité, la 21ème Conférence sur les changements climatiques, en décembre prochain à Paris, représente  un moment historique.

La  Déclaration est désormais entre les mains du politique au plus haut niveau et de diverses  institutions  internationales … Texte déclaration

Pour information : la « Déclaration universelle des droits de l’humanité » remise au Président de la République le 25 septembre.

 

Photo : La remise de la Déclaration et du rapport le 25 septembre

   Elysée H Delzangles JM Lavieille

 

 

Photo : Hubert Delzangles  et Jean-Marc Lavieille

Photo 1 retouchée

Le rapport :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/154000687/index.shtml#.VgvEd1dcQ2M.twitter?xtor=AL-1877

Pour information, lire la Déclaration de Limoges, déclaration préparée par les membres du CRIDEAU, au nom du CIDCE, au printemps 2015.