Tome 27 | 2018 http://www.unilim.fr/asl/746 Numéros fr Tue, 13 Feb 2018 13:40:17 +0100 Wed, 13 Mar 2019 09:41:28 +0100 http://www.unilim.fr/asl/746 0 Inventaire pollinique de deux miels de Meymac (Corrèze) après traitement mélissopalynologique http://www.unilim.fr/asl/808 Deux échantillons de miels originaires de deux ruches de type « Warré », appartenant à un apiculteur local sont analysés afin d’identifier les pollens présents. L’un, présenté en pot du commerce, provient d’une ruche placée dans un environnement forestier, l’autre, dont la ruche est placée dans un milieu ouvert est obtenu par simple gravité à partir d’une portion complète, cire et miel intimement liés. L’inventaire pollinique effectué en microscopie photonique, met en évidence l’attrait des abeilles pour les Rosacées et, spécifiquement pour le miel de forêt, la présence importante des Rhamnacées dans l’alimentation des Hyménoptères. Pollen inventory of two samples of honeys in Meymac (Correze) is carried out in photonic microscopy. Honey is taken from two “Warré” hives belonging to a local beekeeper. Two samples are analyzed to identify the pollen present. For one, presented in a commercial pot, the hive is placed in a forest environment, the other hive is placed in an open environment and honey is obtained by simple gravity from a complete portion with wax and honey intimately linked. Inventory qualitative carried out in light microscopy, highlights the attractiveness of bees for Rosaceae and, specifically for forest honey, the attractiveness for Rhamnaceae. Tue, 06 Mar 2018 12:03:48 +0100 http://www.unilim.fr/asl/808 Araignées de la Réserve Naturelle Nationale de l’étang des Landes (LUSSAT, 23) http://www.unilim.fr/asl/819 La Réserve Naturelle Nationale de l’étang des Landes a été classée en 2004 et le Département de la Creuse désigné gestionnaire en 2005. Les araignées et arachnides de manière générale sont un groupe peu étudié dans les espaces protégés. Cependant, sur le site, une première étude aranéologique avait été commandée au Groupe d’Observation des Araignées du Limousin en 2000 lors de l’élaboration du dossier de demande de classement en RNN de l’étang. Elle avait permis de recenser une centaine d’espèces et constituait une première pour les études aranéologiques limousines. Mais le bilan était considéré comme partiel et des investigations supplémentaires nécessaires. Des compléments d’inventaires ont débuté en 2016 permettant d’étoffer la liste des espèces présentes et d’en rajouter un certain nombre de nouvelles pour la Creuse, voire pour l’ancienne région Limousin. Cette deuxième campagne établit une liste de plus de 230 espèces d’araignées. De nouveaux éléments présentant un enjeu de conservation sont proposés à ceux déjà définis en 2014 (lors de l’élaboration du second plan de gestion 2014-2018). Les détails sur l’écologie des taxons les plus remarquables sont présentés afin de pouvoir mieux prendre en compte dans la gestion de la réserve ces éléments rares du patrimoine. The National Nature Reserve of the Landes pond was classified in 2004 and the Department of Creuse designated manager in 2005. Spiders and arachnids in general are a group little studied in protected areas. However, on the site, a first araneological study was commissioned to the Limousin Spider Observation Group (GOAL) in 2000 during the elaboration of the application file for the RNN classification of the pond. It had made it possible to identify a hundred species and was a first for Limousin areanological studies. But the assessment was considered partial and additional investigations necessary. Complementary inventories began in 2016 to expand the list of species and add a number of news for the Creuse. This second campaign lists more than 230 species of spiders. New elements presenting a conservation object are proposed to those already defined in 2014 (during the development of the second 2014-2018 management plan). The details on the ecology of the most remarkable taxa are presented in order to better take them into account in the management of the reserve. Tue, 06 Mar 2018 15:21:25 +0100 http://www.unilim.fr/asl/819 Diagnostic écologique des habitats dans la Réserve Naturelle de la Tourbière des Dauges (Haute-Vienne) par la méthode « Syrph the Net » http://www.unilim.fr/asl/827 Depuis 2013, le Conservatoire d'espaces naturels du Limousin utilise la méthode « Syrph the Net » pour évaluer les conditions de conservation des habitats dans la Réserve Naturelle Nationale des Dauges (Haute Vienne, Nouvelle Aquitaine). Dans le cadre de cette étude, la composition des communautés de syrphes (Syrphidae, Diptera) a été déterminée et utilisée pour évaluer l'intégrité écologique du site. Pendant trois années, l'étude a apporté une contribution substantielle à la connaissance de ce groupe taxonomique en Haute-Vienne. Un total de 2.905 syrphes appartenant à 115 espèces ont été capturés et identifiés. L'intégrité écologique de la réserve a été jugée bonne (61 %). Les habitats forestiers, qui couvrent environ 75 % du site, ont obtenu un score d'intégrité écologique de 60 %. Les hêtraies et les chênaies, les plus communs des habitats forestiers dans le site, se caractérisent par un net déficit en espèces spécifique des stades sénescents et des micro-habitats associés. En revanche, le score d'intégrité écologique était élevé dans les bois de châtaigniers et de bouleaux. Le score d'intégrité écologique des habitats ouverts était de 67 % et leurs conditions de conservation ont été jugées bonnes à très bonnes. Dans les milieux humides, les espèces de syrphes présentant une faible tolérance aux conditions d'inondation étaient sous-représentées. Dans l'ensemble, les résultats suggèrent que la restauration des habitats ouverts, initiée il y a 15 ans par le Conservatoire des espaces naturels du Limousin, a été couronnée de succès. Since 2013, the Conservatoire d’espaces naturels du Limousin has used the “Syrph the Net” method to assess the conservation conditions of habitats within the Dauges National Nature Reserve (Haute Vienne, Nouvelle Aquitaine). As part of this study, the composition of hoverfly (Syrphidae, Diptera) communities was determined and used to assess the ecological integrity of the site. During three years, the study brought a substantial contribution to the knowledge of this taxonomic group in Haute Vienne. A total of 2,905 hoverflies belonging to 115 species were captured and identified. The ecological integrity of the reserve was assessed as good (61 %). Woodland habitats, which cover about 75 % of the site, had an ecological integrity score of 60 %. Beech and oak woodlands, the commonest of woodland habitats within the site, were characterised by a clear deficit in species which was specific of senescent stages and associated micro-habitats. In contrast, the ecological integrity score was high in chestnut and birch woodlands. The ecological integrity score of open habitats was 67 %, and their conservation conditions were assessed from good to very good. Within wetland habitats, hoverfly species with a low tolerance for flooded conditions were under-represented. Overall, the results suggest that the restoration of open habitats, initiated 15 years ago by the Conservatoire d’espaces naturels du Limousin, has been successful. Tue, 06 Mar 2018 15:56:30 +0100 http://www.unilim.fr/asl/827 Inventaire des coléoptères aquatiques de la RNN de l'étang des Landes (Lussat, 23) http://www.unilim.fr/asl/845 Une étude de la faune des Coléoptères aquatiques de la Réserve naturelle nationale de l'étang des Landes (Lussat, 23) a été menée en 2010. Elle fait état de 61 espèces recensées. Quelques espèces remarquables ont été identifiées mais la faune recensée est globalement assez commune. Le faible nombre de jours consacré aux travaux d'inventaire laisse envisager de nouvelles découvertes dans les prochaines années. Une analyse de la composition faunistiques du site est proposée avec d'autres travaux d'inventaires en France et en Europe pour situer le niveau de richesse de la Réserve. Wed, 07 Mar 2018 08:57:49 +0100 http://www.unilim.fr/asl/845 Application du protocole de suivi dendrométrique des réserves forestières à la réserve naturelle nationale de la tourbière des Dauges http://www.unilim.fr/asl/846 La Réserve naturelle nationale de la Tourbière des Dauges a été classée par décret ministériel en 1998. D’une superficie de 200 hectares, elle abrite notamment au sein de l’alvéole, 35 hectares d’habitats tourbeux, principale raison de son classement. La majeure partie du périmètre concerne le bassin versant de cet alvéole tourbeux, constitué principalement de boisements (150 ha). Les habitats qui ont justifié le classement en réserve et notamment les habitats tourbeux ont bénéficié de nombreux inventaires et suivis depuis sa création. En revanche, peu de données ont été acquises sur les boisements du bassin versant, notamment la hêtraie à Houx, habitat d’intérêt communautaire qui constitue la plus grande entité forestière homogène et préservée de gestion de la réserve. Connaître et suivre l’évolution des milieux forestiers de la réserve est l’un des objectifs inscrits dans le plan de gestion actuel du site. La mise en place du Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières (PSDRF) sur le site répond donc aux objectifs de connaissance des milieux forestiers définis dans le plan de gestion de la réserve. L’état initial de conservation de la forêt étudiée a été évalué par la description des peuplements, tandis que l’installation de placettes permanentes permet la réitération du suivi notamment spatio-temporel de la dynamique des peuplements. Le PSDRF a été mis en place sur la hêtraie du Bois du Rocher, réserve naturelle de la tourbière des Dauges, en 2015. Les éléments relevés permettent d’évaluer l’état actuel de conservation de l’entité forestière. Les résultats mettent en exergue une forêt relativement jeune ou des conditions contraignantes (sol pauvre et peu profond), constituée principalement d’arbres de petit diamètre et d’une faible proportion d’arbres sénescents et de bois mort dans le peuplement. Les stades de sénescence, propices à la diversification des micro-habitats favorables à la biodiversité, sont très peu représentés. The National Nature Reserve of the Dauges peat bog was classified by ministerial decree in 1998. Of a surface of 200 hectares, it shelters in particular within the bowl, 35 hectares of peat habitats, principal reason for its classification. Most of the perimeter concerns the catchment area of this peaty bowl, consisting mainly of forest (150 ha). The habitats that justified the classification in reserve and in particular peat habitats have benefited from numerous inventories and monitored since its creation. On the other hand, little data have been acquired on the afforestation of the watershed, especially the Holly beech forest, habitat of community interest constituting the largest homogeneous and preserved forest management entity of the reserve. Knowing and following the evolution of the forest environment on the reserve is one of the objectives included in the current site management plan. The implementation of Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières (PSDRF) on the site therefore meets the objectives of knowledge of the forest environments defined in the management plan of the reserve ; the assessment of the initial state of conservation of the forest studied, by the description of the stands, and the installation of permanent plots, allowing the reiteration of the monitoring and thus a spatio-temporal monitoring of the dynamics of the stands. The PSDRF was set up on the Bois du Rocher beech forest, a natural reserve of the Dauges peat bog, in 2015. The elements identified make it possible to evaluate the current state of conservation of the forest entity. The results highlight a relatively young forest and / or constraining conditions (poor and superficial soil), consisting mainly of small diameter trees, and a low proportion of senescent trees and dead wood in the stand. The senescence stages, which are conducive to the diversification of micro-habitats favourable to biodiversity, are very poorly represented. Wed, 07 Mar 2018 08:58:29 +0100 http://www.unilim.fr/asl/846 La réserve naturelle régionale des Sauvages http://www.unilim.fr/asl/848 Le Domaine des Sauvages est pour l’essentiel situé sur la commune de Saint Sylvestre (Haute-Vienne, Nouvelle Aquitaine). C’est une propriété privée qui couvre plus de 80 hectares. Ce site a été classé réserve naturelle régionale en novembre 2015, avec pour organisme gestionnaire désigné par la région, le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) du Limousin. Les milieux naturels à fort enjeu de conservation sont les landes à bruyères, les prairies, les milieux tourbeux, les vieilles forêts de hêtre et trois étangs datant du moyen-âge. Depuis 2003, le conservatoire accompagne les propriétaires dans leur volonté de préserver le patrimoine du site, volonté qui a aboutie au classement en réserve naturelle régionale en 2015. The Domaine des Sauvages is mostly located in the town of Saint Sylvestre (Haute-Vienne, New Aquitaine). It is a private property that covers more than 80 hectares. This site was classified as a regional nature reserve in November 2015, with the regionally designated managing organisation, the Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin (CEN). The natural environments at high conservation stakes are moor, meadows, peatlands, old beech forests and three ponds dating from the Middle Ages. Since 2003, the CEN has been supporting owners in their desire to preserve the heritage of the site, which has led to the ranking as a regional nature reserve in 2015. Wed, 07 Mar 2018 08:59:44 +0100 http://www.unilim.fr/asl/848 La Réserve Naturelle Régionale du réseau de landes atlantiques du PNR Périgord-Limousin (France) http://www.unilim.fr/asl/850 La Réserve Naturelle Régionale du réseau de landes atlantiques du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin est localisée sur la partie sud haute-viennoise du PNR. Le gestionnaire désigné par la région est le PNR Périgord-Limousin, tandis que le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN) du Limousin est l’opérateur scientifique et technique. Classée en fin d’année 2015, cette réserve composée de sept sites couvre une superficie de 40,9 ha. Le CEN Limousin est fortement impliqué dans la préservation de ces espaces, au titre de la maîtrise foncière et d’usage, tout comme le développement de travaux de génie écologique. Les sites présentent comme caractéristiques communes d’être des milieux oligotrophes très typés par les influences atlantiques du territoire. En effet, la Réserve Naturelle Régionale comprend 10 habitats naturels à forte valeur patrimoniale ; les plus représentés concernent les landes humides atlantiques tempérées à Erica ciliaris et E. tetralix, les landes sèches européennes… Il convient de souligner la présence sur la lande de Puycheny, d’un affleurement de serpentine sur lequel se développent des pelouses pionnières continentales et sub-atlantique des dalles siliceuses sèches et chaudes, des pelouses mésoxérophiles des affleurements serpentiniques du Limousin… Concernant les espèces, le réseau de sites présente une bonne diversité et une bonne abondance d’espèces patrimoniales (Bombina variegata, Circus cyaneus, Asplenium adiantum-nigrum à écotype serpentinicole, Neottia nidus-avis, ..), aux enjeux de conservation forts. Les sites constituant la Réserve Naturelle Régionale bénéficient d’une gestion engagée par le CEN Limousin depuis plusieurs années. Les principes généraux de la gestion s’inspirent largement des pratiques traditionnelles qui ont permis à ces espaces de se développer, à savoir des pratiques agro-pastorales. The Regional Natural Reserve of the Atlantic heathland network in the Regional Natural Park (RNP) Périgord Limousin is located on the southern part of Haute Vienne of the RNP. The manager designated by the region is the NRP Périgord Limousin, while the Conservatory of Natural Areas (CNA) Limousin is the scientific and technical operator. Classified at the end of 2015, this reserve made up of seven sites covers an area of 40.9 ha. The CNA Limousin is strongly involved in the preservation of these areas, under the control of land and use, as well as the development of ecological engineering works. The sites have as common characteristics to be oligotrophic environments very typified by the Atlantic influences of the territory. Indeed, the Regional Natural Reserve includes 10 natural habitats with high heritage value ; the most represented being the temperate Atlantic moist moors with Erica ciliaris and E. tetralix, the European dry moors ... It is worth mentioning the presence, on the Puycheny moor, of a serpentine outcrop on which pioneer continental and sub-Atlantic lawns typical of dry and hot siliceous slabs, mesoxerophilous lawns of the Limousin outcrops develop. Concerning animal and plant species, the network of sites presents a good diversity and abundance of patrimonial species (Bombina variegata, Circus cyaneus, Asplenium adiantum-nigrum of serpentinocolous ecotype, Neotinea nidus-avis, ...), with strong conservation issues. The sites constituting the Regional Natural Reserve have been managed by the CNA Limousin for several years. The general principles of management are largely inspired by traditional practices that have allowed these areas to develop, namely agro-pastoral practices. Wed, 07 Mar 2018 09:00:50 +0100 http://www.unilim.fr/asl/850 Présentation de la Réserve naturelle régionale de la haute vallée de la Vézère http://www.unilim.fr/asl/853 Le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) du Limousin a été désigné gestionnaire de la Réserve naturelle régionale de la haute vallée de la Vézère lors de son classement fin 2015. Située en tête de bassin de la Vézère au cœur du plateau de Millevaches, sur les communes de Saint-Merd-les-Oussines et Tarnac en Corrèze, la réserve couvre une surface de 196 hectares. Elle représente l’un des derniers grands réseaux de landes, pelouses sèches, et tourbières acidiphiles encore bien préservé du Limousin, où le CEN est impliqué avec les éleveurs depuis 20 ans. Le périmètre intègre l’étang-tourbière de Chabannes, doté d’un radeau flottant d’une exceptionnelle diversité végétale et l’étang des Oussines, patrimoine local historique. La densité en espèces remarquables (notamment la flore, les oiseaux et les odonates), la surface d’habitats d’intérêt communautaire (tourbières, landes et pelouses sèches oligotrophes) en bon état de conservation, et la qualité des habitats aquatiques constituent les principaux enjeux de conservation selon la connaissance actuelle. Le diagnostic du plan de gestion de la réserve naturelle en cours d’élaboration permettra de préciser ces enjeux et de fixer les objectifs à long terme. Ceux-ci feront l’objet d’une concertation, puis d’une validation au sein du comité consultatif de gestion de la RNR, organe décisionnaire présidé par le Conseil régional. Outre la reconnaissance au niveau régional de la qualité écologique et paysagère du site, le classement en RNR ouvre un nouveau cadre d’actions pour la réalisation d’actions nouvelles et expérimentales, et représente un nouvel outil de valorisation pédagogique. The Conservatoire d’espaces naturels du Limousin (CEN Limousin) was designated as responsible for managing the regional nature reserve (RNR) “Haute vallée de la Vézère” following his gazettement in November 2015. The site is located in the headwaters of the Vézère river, at the heart of Millevaches Plateau, on the communes of Saint-Merd-les-Oussines and Tarnac in the department of Corrèze. It covers a surface of 196 hectares. It is one of the last extensive and unspoilt network of heaths, dry grasslands and peatland in Limousin. The CEN Limousin has been involved in this space with local stock farmers for twenty years. The perimeter includes the pond of Chabannes with a quaking mire of exceptional vegetal diversity, and the pond of Oussines which is a local historical heritage. According to what we know, the large density of remarkable species (plants, birds, odonates in particular) as well as the substantial surface of habitats of community interest in good condition and the quality of aquatic environments, are the major conservation issues. The diagnostic of the management plan for the nature reserve is being currently written. It will clear this challenges issues and should set out the targets to be achieved. They will be the topic of dialogue and validation within the advisory committee of the RNR chaired by the President of Region “Nouvelle Aquitaine”. Besides recognition of ecological and landscape site quality at regional level, the gazettement as RNR is a new action framework for experimental measures and pedagogical recovery of heritage. Wed, 07 Mar 2018 09:01:32 +0100 http://www.unilim.fr/asl/853 Édito http://www.unilim.fr/asl/1039 Thu, 13 Jun 2019 08:27:27 +0200 http://www.unilim.fr/asl/1039